La start-up allemande DreamCheaper propose de reprendre le flambeau du comparateur de prix, après réservation, pour garantir à son utilisateur que le tarif proposé est véritablement le plus bas.

De nos jours, nombre de comparateurs sont à disposition des individus souhaitant réserver en ligne (chambre d’hôtel, billet d’avion, assurances…). Que ce soit via site web ou application mobile, pléthore d’acteurs essayent de se frayer un emplacement au sein de ce marché grandissant. Des services qui, jusqu’à présent, contribuaient à faciliter la réservation mais qui n’avaient pas la possibilité de garantir le prix le plus bas qu’une entreprise puisse proposer. C’était sans compter l’arrivée de Dreamcheaper, start-up berlinoise, qui fonctionne comme un véritable traqueur du meilleur prix, pour l’instant dans le domaine de la réservation de chambre d’hôtel.

Car lorsqu’un utilisateur effectue une réservation de chambre d’hôtel en ligne, le prix affiché fluctue en fonction de plusieurs facteurs : heure de la réservation, nombre de chambres libres dans l’hôtel, flexibilité de la réservation… Autant d’éléments qui façonnent les prix de manière aléatoire, comme d’ailleurs pour d’autres services en ligne. La start-up DreamCheaper s’attèle donc à proposer une alternative à ce mode de fonctionnement en proposant à l’utilisateur ayant déjà effectué une réservation – via n’importe quel autre site concurrent – de transférer l’email de confirmation de cette même réservation à l’adresse de la plateforme afin d’effectuer un comparatif des différents prix.

Dans ce cas précis, la série d’algorithmes utilisés par la plateforme a pour objectif de principal de trouver une chambre dans le même hôtel là où la réservation a été effectuée, mais au tarif le moins cher, en prenant en compte les facteurs cités précédemment. Si une différence de prix par rapport à la réservation originale est constatée, le site web se charge alors d’annuler la réservation de l’utilisateur et d’en effectuer une nouvelle afin que celui-ci bénéficie d’un meilleur tarif, et ce jusqu’à la veille de la réservation. Sans nécessiter d’effort particulier de la part de l’utilisateur, la solution permet de lui faire économiser en moyenne 15% du prix initial.

Contrairement aux autres sites de réservation d’hôtel en ligne, le modèle économique du site repose sur une commission de 20% sur la somme économisée à l’utilisateur, ce qui lui permet de générer des revenus à la condition que les utilisateurs aient pu bénéficier d’une remise. Depuis le lancement de la plateforme en 2014, celle-ci recense désormais 5000 utilisateurs, et prévoit une forte augmentation du nombre de ceux-ci d’ici quelques mois. Peut-être cela représentera une alternative intéressante pour d’autres types de comparateurs sur le plus long terme...

Rédigé par Anthéa Delpuech