L’Acsel (Association pour le commerce et les services en ligne) vient de publier son baromètre trimestriel. Au second trimestre 2004, l’association remarque une hausse de 66 % du chiffre...

L’Acsel (Association pour le commerce et les services en ligne) vient de publier son baromètre trimestriel. Au second trimestre 2004, l’association remarque une hausse de 66 % du chiffre d'affaires du e-commerce français : croissance soutenue du nombre de transactions mais aussi du nombre d’e-acheteurs qui - pour l’anecdote ! - croît trois plus vite que le nombre d'internautes.

Les cybermarchands membres de l’Acsel *, qui représentent au moins 50 % du total du commerce en ligne en France, ont enregistré un chiffre d'affaires de 665 millions d'euros au cours du deuxième trimestre de cette année. Soit une progression de 65,9% par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière. 9,9 millions de transactions ont ainsi été effectuées au deuxième trimestre de cette année.

Croissance des e-acheteurs supérieure à celle des internautes

Le nombre d’e-acheteurs progresse beaucoup plus vite que celui des internautes. La France comptait en effet 23,3 millions d'internautes à la fin du deuxième trimestre 2004, soit +10,9% depuis un an alors que le nombre d'acheteurs est de 9,5 millions, soit +27% par rapport au deuxième trimestre 2003 (7,5 millions). Au final, la progression des acheteurs est près de trois fois supérieure à celle des abonnés Internet.

Et ce qui favorise notablement le commerce en ligne, c’est sans doute l’augmentation du nombre d’abonnés au haut débit. Comme le remarque l’Acsel, « la courbe de croissance des internautes se confond avec celle des abonnés à l'accès par haut débit (ADSL principalement, et câble), ce qui signifie que les nouveaux abonnés à l'Internet choisissent à peu près toujours ce mode d'accès. » En ajoutant à ce phénomène un indice de confiance qui progresse, le marché du commerce en ligne a tous les ingrédients pour grandir.

54 % des requêtes sur les moteurs de recherche sont de nature commerciale

Acheter, consommer, dépenser… semblent même les trois principales motivations des utilisateurs lorsqu’ils effectuent une recherche sur Internet. Pour preuve les travaux de la société Overture **, qui a analysé les 50.000 mots clés les plus tapés dans les moteurs de recherche pour son indicateur des intentions d'achat sur Internet. 54% d'entre eux sont aujourd'hui de nature commerciale.

28% du total de ces requêtes concernent les biens culturels et les loisirs, 15% les biens informatiques, 14% transport et tourisme, 9% les services de rencontre et d'astrologie, 7 % les services financiers et 6 % l’enseignement et la formation.
* Les e-commerçants membres du panel : Accorhotels.Com, Anyway, Aquarelle, Bijourama, Cdiscount, Chapitre.Com, Chateauonline, Club Teleachat (M6 Boutique), 2xmoinscher.Com, Ebay, Ies European Car Trader, La Maison Du Chocolat, La Redoute, Lastminute, Mistergooddeal, Nomatica, Ooshop, Paniers.Com, Pixmania, Plantes & Jardins, Priceminister, 3 Suisses, Topachat/Clust, Voyages-Sncf.Com, Welcome Office.

** Le réseau Overture comprend : AltaVista, AOL, Lycos, MSN, Tiscali, Voila.fr, Wanadoo et Yahoo!

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/08/2004)