Au vu de la multiplication des commandes de services et de support autour des composants de modélisation 3D Open Cascade, après un an d’activité, EADS Matra Datavision vient d’annoncer la filialisa...

Au vu de la multiplication des commandes de services et de support autour des composants de modélisation 3D Open Cascade, après un an d’activité, EADS Matra Datavision vient d’annoncer la filialisation de son activité Open Cascade, effective fin décembre 2000. Open Cascade est le premier outil Open Source industriel pour la modélisation 3D destiné au développement d’applications techniques et scientifiques de CFAO mécanique, d’analyse, d’architecture et des systèmes d’information géologique. Le succès d’Open Cascade en 2000 se vérifie dans trois domaines: les commandes de services, la participation aux projets de développement et la fréquentation des sites Internet. L’activité Open Cascade a réalisé un volume de commandes de 4 millions d’euros, dépassant les objectifs financiers fixés pour 2000. Les clients utilisent Open Cascade pour le développement d’applications allant de modules spécialisés destinés à valoriser le savoir-faire métier, à des plates-formes d’intégration reliant les systèmes de CAO et d’analyse. Depuis janvier, les téléchargements de composants Open Cascade ont décuplé sur Internet avec un total de plus de 200 000 visiteurs sur les sites http://www.opencascade.com et http://www.opencascade.org. Près de 11 000 utilisateurs distincts ont téléchargé les bibliothèques et le code source Open Cascade. 35 000 internautes ont visité ces sites en novembre 2000. Ceux ayant téléchargé des composants Open Cascade proviennent de 64 pays, essentiellement d’Amérique du Nord et d’Europe. Les effectifs du Comité de Pilotage d’Open Cascade ont triplé au cours de l’année pour atteindre 23 membres représentant de grandes entreprises, des éditeurs de logiciels et des centres de recherche européens, israéliens et nord-américains. Ce comité, présent sur le web à l’adresse http://www.opencascade.org, définit les principaux axes de développement d’Open Cascade et enrichit le logiciel de base avec de nouveaux développements. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/12/2000)