EADS a fait savoir qu'il menait actuellement des négociations avancées pour acquérir l'activité de téléphonie mobile professionnelle (PMR : Radiocommunications Mobiles Professionnelles) du...

EADS a fait savoir qu'il menait actuellement des négociations avancées pour acquérir l'activité de téléphonie mobile professionnelle (PMR : Radiocommunications Mobiles Professionnelles) du finlandais Nokia, pour renforcer sa position sur le marché des systèmes de sécurité du territoire et des solutions critiques de communications sans fil sécurisées. Les PMR regroupent tous les réseaux sécurisés s'adressant aux communautés professionnelles telles que celles de la police, des services de sécurité, des transports, etc.

Cette acquisition aboutirait à la création d'une entreprise internationale recensant quelque 130 clients dans 56 pays. L'activité PMR de Nokia s'étend à la fabrication d'équipements d'infrastructure et de terminaux au standard Tetra . EADS, de son côté, exploite une technologie différente, et incompatible avec Tetra : il s'agit de Tetrapol , qu'EADS continuera de promouvoir et de développer.

L'activité PMR de Nokia emploie actuellement 325 personnes qui rejoindraient EADS et ses 1150 employés sur cette activité. Dans un communiqué officiel, le groupe EADS estime que le secteur dispose d'un fort potentiel mondial, évalué à plus de 10 milliards de dollars pour les cinq prochaines années . EADS , numéro deux sur ce marché derrière Motorola, a déjà pu se rendre compte de sa capacité de développement, puisque son chiffre d'affaires PMR a crû de plus de 10 % en 2004 , à 300 millions d'euros.

De son côté, Nokia se situe au troisième rang mondial avec un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros en 2004. Selon le quotidien économique Les Echos , la transaction pourrait se réaliser pour 90 millions d'euros . Si le rachat se vérifie, la nouvelle entité pourrait sérieusement concurrencer le leader Motorola. Les hostilités sont lancées, la direction d'EADS ayant déclaré que l'acquisition lui permettrait de développer de nouvelles activités sur tous les marchés, dont l'Amérique du Nord. A bon entendeur, salut !

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/04/2005)