La boulimie du leader des enchères en ligne porte-t-elle ses fruits ? Malgré la perplexité exprimée par certains analystes lors du rachat de Skype, eBay annonce une hausse de 40 % de son bénéfice...

La boulimie du leader des enchères en ligne porte-t-elle ses fruits ? Malgré la perplexité exprimée par certains analystes lors du rachat de Skype, eBay annonce une hausse de 40 % de son bénéfice net du troisième trimestre à 255 millions de dollars.

Le mois dernier, à l'annonce du rachat de la société luxembourgeoise pour 2,6 milliards de dollars, les passions s'étaient déchaînées arguant de l'incohérence de cet investissement. Depuis, eBay a déjà réalisé une autre acquisition : le système de paiement sécurisé de VeriSign qui viendra compléter Paypal.

Les résultats sont conformes aux prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires de 1,11 milliard de dollars est en hausse de 37 % par rapport à l'an dernier où il atteignait 805,9 millions de dollars. Cette croissance est boostée par les activités allemandes et nord-américaines de la société.

"La stratégie que nous avons mise en place au deuxième trimestre tient parfaitement ses promesses", commente Meg Whitman, la directrice de eBay. Elle a expliqué que la place de marché en ligne avait beaucoup réalisé de lourds investissements marketing pour toucher plus efficacement ses utilisateurs.

La société a relevé ses prévisions pour le quatrième trimestre à une fourchette pour le chiffre d'affaires comprise entre 5,7 et 5,9 milliards d'euros. Elle a aussi annoncé la nomination de Rajiv Dutta, son ancien DAF, à la tête de Skype. Il travaillera avec Niklas Zennstrom, co-fondateur de Skype à l'intégration de Skype chez eBay.

(Atelier groupe BNP Paribas- 20/10/2005)