Selon le Shanghai Daily, eBay Inc prévoit d'annoncer aujourd'hui l'ouverture d'un nouveau site Web chinois en co-entreprise avec une société Internet de Pékin, signalant ainsi un changement stratégique important dans son développement en Chine.

Le nouveau site - exploité par le Tom Online Inc, l’opérateur sans fil et également portail en ligne – se concentrera sur le marché chinois intérieur, selon une personne proche du dossier qui a demandé l'anonymat tant que l'annonce n'était pas officielle, rapport aujourd'hui l'agence Associated Press. Le portail chinois actuel d'eBay, www.ebay.com.cn, deviendra une plate-forme destinée aux marchands chinois pour vendre aux acheteurs internationaux. Selon le contrat, eBay aura 49% des actions, Tom Online possèdera 51% dans le nouveau site qui sera ouvert en 2007. eBay contribuera à hauteur de 40 millions de dollars à cette nouvelle entreprise. Du coté de Tom, 20 millions de dollars seront injectés. Environ un tiers des plus grands vendeurs sur eBay possèdent leur propre magasin en ligne et beaucoup d'entre eux sont des entrepreneurs internationaux qui vendent des vêtements à bas prix directement produits par des usines chinoises ou vendent pour des millions de dollars de produits électroniques asiatiques. Les transactions internationales ont représenté environ la moitié des ventes d'eBay en 2005. eBay a annoncé au début du mois qu'il augmenterait le nombre de ses employés dans le centre de développement d’eBay en Chine à Shanghai, dirigé par Daniel Lee, un ancien cadre de direction de Yahoo Inc et Hewlett-Packard Corp. Le partenariat avec Tom Online est l’exemple le plus récent des tentatives d'eBay pour se faire une place sur le marché chinois, le deuxième plus grand marché Internet du monde après les Etats-Unis. En septembre dernier, la société a tenté de rafermir ses restrictions et ses exigences pour réduire la fraude constatée parmi ses vendeurs chinois. Pourtant eBay a été incapable de réduire significativement cette fraude en Chine. Les premiers signes publics des difficutés rencontrées par la société en Chine sont arrivées en janvier 2005, quand eBay a averti que sa performance financière annuelle ne répondrait pas aux attentes haussières. L'avertissement a incité les investisseurs sceptiques à vendre des titres d'eBay, en raison principalement des difficultés d'eBay en Chine et de la fluctuation mal gérée des devises mondiales. L’action d’eBay a terminé lundi à 32,42 dollars sur le Nasdaq, en baisse de presque 2% depuis vendredi et loin de son plus haut des 52 dernières semaines qui s'était établit à 47,86 de dollars. Dans la transaction hors-séance hier, l'action a encore perdu 15 cents. [via : iResearch] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi