En janvier dernier, Ebay établissait avec ses résultats 2004 de nouveaux records : un bénéfice en hausse de 76 %, à 778,22 millions de dollars , pour un chiffre d'affaires en progression de 51 %...

En janvier dernier, Ebay établissait avec ses résultats 2004 de nouveaux records : un bénéfice en hausse de 76 %, à 778,22 millions de dollars , pour un chiffre d'affaires en progression de 51 %, à 3,27 milliards de dollars. Et pourtant, les investisseurs faisaient la moue... En effet, eBay annonçait dans le même temps des prévisions assez décevantes pour son exercice 2005 : un chiffre d'affaires compris entre 4,25 et 4,35 milliards de dollars, quand les analystes en attendaient 4,37 milliards...

Pour retrouver un nouveau souffle, eBay a peut-être aujourd'hui trouvé la parade : le site d'enchères vient de lancer un nouveau service communautaire de petites annonces en ligne. Gratuit , et baptisé Kijiji (qui signifie "village", en swahili), le service est disponible dans 50 villes en France , en Allemagne , aux Etats-Unis , en Italie , au Canada et en Chine .

Le site français ( http://paris.kijiji.fr/pages/AreaHome ) recense des annonces classées par catégories : immobilier, emplois, animaux, petits boulots, automobile, meubles, covoiturage, garde d'enfants, messages personnels, etc. Si eBbay ne se prononce pas aujourd'hui sur le retour d'investissement de ses sites, sa direction a précisé que le lancement de Kijiji n'aurait pas d'impact sur le chiffre d'affaires 2005 . Si eBay décide de vendre des espaces sponsorisés aux annonceurs, les ventes 2006 du groupe pourraient bénéficier de Kijiji.

En Californie, certains doivent être assez perturbés par cette nouvelle initiative d'eBay : les responsables du site www.craiglist.org notamment, qui depuis 1995 affiche les petites annonces de toute la région et est devenu très populaire : 5 millions de visiteurs uniques par mois. D'autant que la Craiglist subit depuis quelques temps les assauts d'eBay, qui est parvenu à prendre une participation de 25 % sur le site d'annonces le plus populaire de la Silicon Valley.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/03/2005)