Connue en tant qu’entreprise de software, Evernote propose désormais des produits physiques via son site d’e-commerce, le Evernote Market.

[EC2013] Evernote, ou la productivité comme mode de vie

Entretien avec Phil Libin, CEO d’Evernote, à l’occasion de la conférence annuelle de l’entreprise, EC2013, qui se déroule à San Francisco du 26 au 27 Septembre.

Evernote, souvent comparé à Apple pour l’élégance de son design et le rôle central qu’il occupe dans la vie de ses utilisateurs, connaît depuis un an un succès mondial. Phil Libin, co-fondateur et CEO, porte une vision claire et ambitieuse : “Nous voulons être votre 2ème cerveau,” explique-t-il à l’Atelier. Une image qui se retrouve par exemple dans le logo emblématique de l’entreprise, un éléphant vert dont, comme chacun sait, la mémoire est éternelle - ou presque. Evernote est né sous la forme d’une application qui sert de carnet, de pense-bête, de classeur, et voire même d’herbier. On y inscrit des listes de courses, on y sauvegarde les articles à lire pour plus tard, on y ajoute ses photos de voyage. L’outil se prête à un usage personnel comme professionnel. Phil Libin considère d’ailleurs la distinction entre les deux parfaitement désuette. “Notre objectif est d’aider nos utilisateurs à embrasser la vie moderne, au coeur de laquelle se trouve la notion et le principe d’efficacité. Nous nous adressons à des individus qui trouvent une satisfaction toute singulière à être plus efficace dans les divers aspects de leur vie.”

D'une entreprise de software à la création d'un “lifestyle”

De cette philosophie de la vie moderne découle une vision stratégique polie, qui a donné son ton à la conférence annuelle de l’entreprise: “Beyond the app.” Evernote, identifié jusqu’ici comme une entreprise de software, fait peau neuve en lançant plusieurs produits physiques. On compte notamment Scanscap, le scanner Evernote développé en collaboration avec Fujitsu, qui permet de scanner tickets de caisse, photos de famille, factures, et croquis en tous genres, directement numérisés et accessibles via Evernote, depuis n’importe quel ordinateur ou mobile. Evernote ajoute également à son catalogue un stylet de précision ainsi que plusieurs sacs à dos haute gamme; l’un issu d’une collaboration avec le français Côte et Ciel, l’autre avec le designer japonais Kazushige Minami. Ces produits, qui s’éloignent du coeur de métier de l’entreprise, marquent en revanche son entrée dans le secteur du hardware, des accessoires de prêt-à-porter. Phil Libin, à qui ces dénominations importent peu, n’a qu’une ambition: simplifier le quotidien des utilisateurs. L’ensemble de ces produits seront disponibles à l’achat dans le “Evernote Market,” site e-commerce de l’entreprise. Bien plus qu’une application de productivité, Evernote vend désormais un “lifestyle” tout entier.

Rassembler analogique et numérique dans une expérience sans friction

La stratégie agressive de partenariat d’Evernote se veut inclusive, et établit des ponts entre le supports analogiques et numériques, souvent perçus comme antinomiques. Au lieu de les opposer, Phil Libin a fait le choix de les confondre, et de proposer à l’utilisateur une expérience intégrée, qui permet de passer des supports papiers aux supports numériques sans friction. Evernote collabore ainsi avec Moleskine ainsi que Post-It, qui débute ainsi une véritable existence digitale. Partant du principe que l’utilisation des post-it est intimement liée à des situations du quotidien qui appellent l’objet physique (activités de brainstorming comme liste de courses et penses-bête), l’intégration permet d’emporter ses Post-It partout avec soi, en les capturant avec son smartphone qui, les identifiant comme tels, les ajoute automatiquement à Evernote, pour les archiver, les partager et les retrouver plus tard. Evidemment, cette transition vers la commercialisation de produits variés n’est pas sans risque: diversification, nouveaux savoirs-faire, nouveaux cycles de production… Des défis qui n’effraient pas Phil Libin, persuadé que c’est en innovant constamment que la compagnie accomplit sa mission, simplifier les usages préexistants pour rendre les utilisateurs plus productifs et créatifs dans leur quotidien.

Alice Gillet et Thomas Meyer

Rédigé par Alice Gillet
English editorial manager