Avez-vous acheté votre écran LCD trop cher? La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle menait une enquête concernant une éventuelle entente sur les prix de la part des constructeurs...

Avez-vous acheté votre écran LCD trop cher? La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle menait une enquête concernant une éventuelle entente sur les prix de la part des constructeurs d'écrans LCD. D'autres enquêtes similaires ont été lancées au Japon et aux Etats-Unis.
 
Bruxelles a ainsi envoyé aux constructeurs d'écrans à cristaux liquides concernés, qu'elle n'a pas encore cités, des demandes officielles d'information. Sur un marché mondial annuel estimé à 69 milliards de dollars, la Commission européenne souhaite savoir si les fabricants d'écrans LCD ont conclu des accords pour fixer artificiellement et illégalement les prix de ces écrans.
 
Par ailleurs, le Japon souhaite également faire toute la lumière sur ces éventuelles mauvaises pratiques commerciales. Ainsi, la direction de la concurrence japonaise a annoncé avoir entamé des investigations à l'encontre des fabricants LG Philips, Samsung et Sharp pour entente illégale sur les prix des écrans LCD.
 
A l'annonce de cette enquête LG Philips a perdu plus de 4% de sa valeur en Bourse. Mais le fabricant sud-coréen et Samsung ont annoncé qu'ils allaient coopérer avec les autorités. Par ailleurs, il faut rappeler que Samsung a été condamné en 2005 à une amende de 300 millions de dollars par la justice américaine pour s'être entendu avec ses concurrents sur le prix de vente des mémoires DRAM entre 1999 et 2002.
 
En outre, le fabricant taïwanais AU Optronics a déclaré faire l'objet d'une enquête de la part du département américain de la Justice.
 
Si cette entente illicite sur les prix est finalement prouvée, il faudra certainement attendre plusieurs mois pour que les fabricants concernés soient jugés et condamnés.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/12/2006)