Les japonais Hitachi, Matsushita et Toshiba ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord tripartite sur la création d’une joint-venture. Celle-ci sera chargée de la production d’écrans à...

Les japonais Hitachi, Matsushita et Toshiba ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord tripartite sur la création d’une joint-venture. Celle-ci sera chargée de la production d’écrans à cristaux liquides LCD à compter de janvier 2005.

C’est sur le site de production Hitachi à Mobara que la nouvelle co-entreprise démarrera son activité et intensifiera sa production jusqu’à sortir de son usine 2,5 millions écrans chaque année en 2008.

Le capital de départ est fixé à 110 milliards de yens (826 millions d’euros), sur lequel Hitachi participera à hauteur de 50 %. Les trois investisseurs prévoient en outre de solliciter des investissements de sociétés tierces déjà impliquées dans la production d’écrans plats.

Les ventes de téléviseurs à écran plat ont largement progressé ces dernières années. En 2003, la demande mondiale s’est établie à trois millions d’unités et le marché s’attend à ce qu’elle soit quintuplée d’ici 2006.

Hitachi, Matsushita et Toshiba ont choisi d’appliquer à leur co-entreprise la production d’écrans à partir de plaques de verre de sixième génération. Celles-ci, qui mesurent 1,5 mètre sur 1,8 mètre, permettent la découpe de 6 écrans LCD (contre deux seulement sur les plaques de cinquième génération aujourd’hui utilisées). Un choix qui permettra aux trois entreprises de diminuer leurs coûts de production et ainsi de concurrencer plus avant Sharp et Samsung Electronics…

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/08/2004)