Le Nokia Research Center a combiné caméras infrarouges et projecteurs pour permettre à des individus de déclencher des actions quand ils touchaient une interface de glace.

Les écrans tactiles se transposent sur toutes les surfaces

Les écrans tactiles continuent à s'émanciper des mobiles, tablettes et autres tables pour s'adapter à n'importe quel environnement. Pour preuve, les scientifiques du NRC – Nokia Research Center – de Tempere en Finlande ont créé une sculpture de glace interactive baptisée "Ubice" (pour "ubiquitous ice"). Celle-ci proposait à des utilisateurs de déclencher des actions en touchant le bloc. "Une expérience ludique, qui montre que les interfaces informatiques interactives peuvent être construites n'importe où et sur n'importe quels matériaux".

Une sculpture de glace interactive

Voilà ce qu'a expliqué Jyri Huopaniemi, chercheur au laboratoire de recherche de Nokia. En pratique, l'équipe de scientifiques a utilisé une tonne de glace de 25 centimètres d'épaisseur, qui a été découpée en plaques de cinquante centimètres carré chacune. Les chercheurs ont alors positionné chaque interface pour recréer la forme d'un gigantesque écran. Une lumière infrarouge a par la suite été projetée derrière le dit "écran de glace". Et des caméras infrarouges ont été positionnées à l'arrière de l'écran.

Un projecteur renvoie des images à l'endroit où la main touche la glace

Lorsqu'une main touchait la face lisse de la glace, les rayons infrarouges étaient renvoyés vers les caméras, la main réfléchissant la lumière envoyée en direction de l'écran. Cela permet au système, par le biais d'un ordinateur installé à proximité, d'établir avec précision la position, la taille et le mouvement du geste de la main, sur la glace. Et de réaliser certaines actions. L'ordinateur, relié à un projecteur, peut ainsi renvoyer à cet endroit précis - sous la main de l'utilisateur - des images animées, telles que des flammes, qui évoluent en fonction des mouvements effectués.