Les livres numériques, en pleine croissance, ont tout intérêt à être considérés par les professionnels du secteur comme un complément permettant de valoriser les ouvrages traditionnels, pas de les annihiler.

Les éditeurs doivent considérer l'e-book comme un atout

Les livres numériques et ceux en papier sont complémentaires, mais le livre digital gagne rapidement du terrain. Le point de vue est souvent ressorti à l'occasion de la conférence mondiale de l'UNESCO sur le livre de demain, Focus 2011, et qui a lieu à Monza en Italie. Pour autant il semble que les supports numériques stimulent les ventes de livres imprimés. Le nombre de e-book aux Etats-Unis a augmenté de plus de 100 % l'an dernier et Google propose déjà près de 15 millions d'oeuvres en ligne. Mais le marché de l'édition traditionnelle a connu dans le même temps une croissance de l'ordre de 7 % outre-Atlantique.

Un horizon positif...

Il existe encore beaucoup de réticences de la part des éditeurs qui ont peur que les contenus numériques tuent le livre imprimé. Mais pour Santiago de la Mora, responsable de Google Book Search en Europe, Moyen Orient et Afrique interrogé par L'Atelier : "les éditeurs doivent notamment profiter des 5 milliards de connexions mobiles dans le monde pour étendre leurs activités à l'échelle de la planète". Ils doivent trouver ainsi les conditions d'un nouveau modèle économique viable qui passera selon lui "à la fois par le paiement direct du contenu numérique mais également par la publicité sur Internet et sur les différents supports qui sont les mobiles, les e-reader ou les tablettes".

...Dans un secteur qui se restructure

Des solutions à explorer sachant que, selon Santiago de la Mora "les éditeurs ne peuvent plus se passer du numérique". Avant d'ajouter : "cela devra leur permettre de gagner en importance car, grâce à la Toile, toujours plus d'auteurs voudront être publiés". Lors de la session plénière sur l'économie du livre numérique, une grande majorité des intervenants ont également souligné qu'il faudra réorganiser le monde de l'édition, car l'émergence de nouveaux supports pose de nombreux problème notamment en ce qui concerne les droits d'auteurs.