stockage d’information. Selon le dernier rapport de Gartner Dataquest, EMC Corporation, déjà n° 1 du marché des systèmes de stockage d’information, a gagné en 2000 près de trois fois plus que tout...

stockage d’information. Selon le dernier rapport de Gartner Dataquest, EMC Corporation, déjà n° 1 du marché des systèmes de stockage d’information, a gagné en 2000 près de trois fois plus que tout autre fournisseur. Ses parts de marché s’élèvent à 34,6 %. Pour la 2ème année consécutive, l’étude révèle que le chiffre d’affaires réalisé par EMC sur les ventes de stockage externe RAID dépasse celui totalisé par les quatre premiers constructeurs de serveurs: Compaq, IBM, Hewlett-Packard et Sun Microsystems, ses concurrents les plus proches. Avec 10,8 % des parts de marché, Compaq arrive en seconde position. Hitachi Data Systems, avec une part de marché de 3,7 % en 2000, recule à la 8ème place. Selon Gartner Dataquest, la position de leader mondial d’EMC se vérifie sur les quatre principaux environnements d’exploitation se partageant le marché: Sun Solaris (EMC 43,1 %, Sun 30,9 %), Windows NT / 2000 (EMC 31,9 %, Compaq 24,9 %), HP-UX (EMC 45 %, HP 38,6 %) et OS/390 (EMC 48,5 %, IBM 29 %). EMC est aussi en tête des systèmes de stockage externes sur le marché naissant des environnements Linux. Par ailleurs, selon un rapport de Gartner Dataquest publié en avril 2001, EMC a également conforté sa place de n° 1 du marché mondial des logiciels d’administration du stockage. La société a progressé de six points sur ce marché en forte croissance. Sa part de marché s’élève à 25,5 %, soit neuf points de plus que son concurrent le plus proche. En outre, une nouvelle étude d’IDC «EMC Information Storage Infrastructure Reduces Cost, Drives Business Value», met en évidence les économies réalisées par les entreprises utilisant une infrastructure de stockage EMC. Les sociétés interrogées, dans le cadre de cette étude, estiment que l’infrastructure, les logiciels d’administration centralisée et les services d’EMC ont multiplié par 9 l’efficacité de leur personnel. EMC a ainsi permis à l’un des premiers producteurs de semi-conducteurs du monde de diviser par 4 le nombre de ses serveurs, soit une économie annuelle de 1,2 à 1,5 millions de dollars, liée à la consolidation des serveurs et du stockage. De plus, l’infrastructure d’EMC permet aux entreprises d’utiliser leurs capacités de stockage à 85-90 %, soit 40 à 50 % de plus qu’avec leur précédente infrastructure. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/06/2001)