EMW, société de production et de diffusion de sites Internet, joint-venture à 50/50 entre EMAP Digital France et Wanadoo, lance topsante.fr (http://www.topsante.fr). Dans le même esprit que le ma...

EMW, société de production et de diffusion de sites Internet, joint-venture à 50/50 entre EMAP Digital France et Wanadoo, lance topsante.fr (http://www.topsante.fr). Dans le même esprit que le magazine Top Santé, ce site est un guide et un conseiller pour la santé et le bien-être de l’internaute. Le site propose six rubriques, ayant chacune un contenu propre, réalisé par une rédaction constituée de spécialistes: santé, psycho, nutrition, beauté, forme et sexo. La rubrique actualité permet à l’internaute d’accéder à une base très complète sur la santé, dont une encyclopédie médicale de 3 000 symptômes et maladies et une encyclopédie de 10 000 médicaments. Newsletter, guides d’achat, bancs d’essai, guide web des professionnels de la santé, annuaire des associations, forums thématiques, chats avec des professionnels de la santé … sont notamment proposés par topsante.fr. Le site, lancé le 23 août 2001, ambitionne 3 millions de pages vues d’ici la fin 2001. EMW a également annoncé le lancement de francegolf.fr (http://www.francegolf.fr), un site dédié aux golfeurs passionnés, conformés ou débutants, et à la culture golf. Ce site se veut à la fois une base de données golfique et une base d’information éditoriale répondant aux attentes des golfeurs. L’internaute golfeur peut ainsi y trouver une liste exhaustive des 491 golfs français (ouverts au public), les compacts (233), les practices (44) et les compétitions (plus de 10 000). Chaque parcours est détaillé. Le guide des stages permet de trouver un stage à son niveau. Des guides relatifs aux équipements sont aussi disponibles en ligne. La base éditoriale est composée d’un grand nombre d’astuces et de conseils dirigés vers la technique et la santé. Francegolf.fr propose chaque mois, en home page, la visite virtuelle d’un parcours. Lancé le 23 août 2001, le site table sur 500 000 pages vues d’ici la fin 2001. EMW annonce aussi la création de autojournal.fr (http://www.autojournal.fr), un site d’informations sur le monde automobile, prolongement de l’Auto-Journal, l’un des premiers magazines sur le marché de la presse automobile. L’actualité de l’automobile bénéficie d’un suivi assidu. L’internaute a ainsi rendez-vous deux fois par jour avec elle: à 9 h, revue de presse auto, et à 18 h l’auto en direct, un véritable quotidien de l’automobiliste. Les Nouveautés annonceront les modèles arrivant sur le marché dans les semaines et les mois à venir, accompagnées d’illustrations. Le site et le journal joueront la carte de la complémentarité pour la Formule 1. Cinq rendez-sont donnés pour chaque Grand Prix entre la présentation de l’épreuve et l’analyse de la course via des articles traitant des enjeux, des résultats et des changements. Le site guide aussi l’internaute dans le choix de sa future voiture et l’accompagne une fois cet achat réalisé en lui fournissant conseils et informations pratiques. Lancé le 3 septembre 2001, le site ambitionne 3 millions de pages vues d’ici la fin 2001. Enfin, EMW annonce le rapprochement stratégique entre bateauxonline.fr (http://www.bateauxonline.fr), le site des magazines Bateaux et Neptune Moteur lancé le 18 juin dernier (avec quatre noms de domaine), et sailonline.fr (http://www.sailonline.fr), spécialiste sur le marché des sites consacrés à l’actualité de la voile sportive. Sailonline.fr devient ainsi la cinquième thématique du site bateauxonline.fr. Désormais, la régie publicitaire de sailonline.fr est gérée intégralement par les équipes commerciales de EMW. Grâce à cette alliance, l’univers du bateau est accessible via l’une des cinq entrées thématiques: bateauxonline.fr, le site des passionnés de voile, sailonline.fr, le site de l’actualité des courses, neptuneonline.fr, le site des passionnés de bateaux à moteur, skipperonline.fr, le site pratique de la navigation et nautargusonline.fr, le site officiel de l’occasion et de la côte Naut’Argus. Depuis son lancement le 18 juin dernier, bateauxonline.fr cumule 500 000 pages vues et ambitionne les 1 million d’ici la fin 2001. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/08/2001)