Selon une enquête réalisée pour le compte de Disney Online en juillet dernier par NOP et GfK au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, auprès d'un échantillon de parents et d'enfants de 7 à 15 an...

Selon une enquête réalisée pour le compte de Disney Online en juillet dernier par NOP et GfK au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, auprès d'un échantillon de parents et d'enfants de 7 à 15 ans, révélée par le Quotidien du Multimédia du 28/09, plus de 55 % des parents et des enfants européens reconnaissent qu'Internet peut présenter certains dangers. Selon cette étude, 55 % des parents français estiment que les enfants ne devraient pas naviguer seuls sur Internet, à cause notamment des risques de pornographie (52 % en Grande-Bretagne et 61 % en Allemagne). 31 % des Français pensent qu'il ne faut pas laisser en général les enfants naviguer seuls sur Internet. 37 % n'y voient en revanche aucun inconvénient (19 % en Grande Bretagne, 20 % en Allemagne). Plus étonnant, évoquant les mêmes raisons que leurs parents, 48 % des jeunes Français pensent que l'utilisation d'Internet devrait se faire sous la surveillance d'un adulte (31 % en Grande-Bretagne, 29 % en Allemagne). Quel que soit leur âge, 36 % des jeunes Français affirment avoir été déjà confrontés à des grossièretés et des images choquantes (37 % en Grande-Bretagne, 11 % en Allemagne). Toutefois, seuls 23 % des parents des trois pays assistent leurs enfants pendant qu'ils surfent. 32 % avouent laisser leurs enfants naviguer seuls. Internet joue un rôle important dans l'éducation de leurs enfants pour plus de 50 % des parents allemands et britanniques, contre 35 % seulement des parents français. En revanche, 66 % des enfants français estiment qu'Internet joue un rôle important dans l'éducation, contre 73 % en Grande-Bretagne et 32 % en Allemagne. L'utilisation d'Internet en France reste encore occasionnelle. Au cours des six mois précédent l'enquête, 25 % des enfants interrogés se sont connectés à Internet, contre 53 % des jeunes britanniques et 39 % des allemands. A la question "pensez-vous réutiliser Internet dans le futur ?", 3 % des enfants français interrogés pensent le faire dans les six mois à venir, contre 5 % des Britanniques et seulement 1 % des Allemands. 16 % des Français pensent par contre se reconnecter dans l'année, contre 9 % en Allemagne et 8 % en Grande-Bretagne. Pour expliquer ce comportement, 51 % des jeunes français évoquent l'absence de PC au foyer et 46 % considèrent qu'Internet est trop cher (contre respectivement 44 % et 12 % en Grande-Bretagne, 46 % et 34 % en Allemagne). Par rapport à nos voisins européens, l'utilisation d'Internet à l'école est encore trop faible. 32 % des enfants français pensent l'accès à Internet n'est pas possible à l'école, contre 11 % en Grande-Bretagne et 3 % en Allemagne. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)