Pour la troisième année consécutive, le cabinet d’études TLB a réalisé une enquête nationale, présentée hier aux côtés de l’association Brokers On Line, sur le comportement des actionnaires individ...

Pour la troisième année consécutive, le cabinet d’études TLB a réalisé une enquête nationale, présentée hier aux côtés de l’association Brokers On Line, sur le comportement des actionnaires individuels et la Bourse. Sur les 11 243 répondants, TLB a élargi son champ d’analyse auprès de 6 000 d’entre eux en consacrant une partie spécifique de l’enquête à l’observation de leur comportement vis-à-vis d’Internet et de la Bourse. Au cours des douze derniers mois, 920 000 actionnaires ont utilisé Internet au moins une fois pour passer un ordre de gestion pour leur patrimoine financier. 402 000 d’entre eux utilisent régulièrement Internet et gèrent effectivement leur compte en ligne, dont 316 000 sont des actionnaires individuels actifs (AII), c’est-à-dire des actionnaires réalisant au moins une intervention par trimestre, et 86 000 des actionnaires individuels inactifs (AII), réalisant moins d’une intervention par trimestre. Bien qu’ils aient ouvert un compte Internet chez un intermédiaire financier, 80 000 AI n’utilisent pas Internet «pour réaliser leurs transactions». 53,8 % des AII et 48,3 % des AIA sont clients d’un courtier en ligne depuis plus de 12 mois. 77,1 % des AIA clients interviennent au moins une fois par mois sur le marché boursier, 22,9 % entre 4 à 11 fois par an, 75,8 % des AII clients pas plus de deux à trois fois par an. 13,2 % des AIA clients interviennent mensuellement plus de 11 fois sur le marché. 87,5 % des AIA clients interviennent souvent sur le RM, 18,8 % sur le second marché, 26,2 % sur le nouveau marché. 16,3 % des AIA clients et 15,8 % des AII clients ont 65 ans et plus. 34,7 % des AIA clients et 36,1 % des AII clients ont entre 35 et 49 ans. 20,3 % des AIA clients et 15,8 % des AII clients ont de 25 à 34 ans. Les AIA et AII clients résident essentiellement à Paris et en région parisienne (respectivement 37,3 % et 36,5 %). 20 % des actionnaires passant régulièrement leurs ordres par Internet sont clients d’au moins deux courtiers en ligne. 8,8 % ont déjà changé de courtier. 3,2 % ont quitté leur coutier et sont à la recherche d’un autre. 0,6 % ont renoncé au courtage en ligne. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/09/2000)