Selon l'Association de l'industrie des semi-conducteurs (SIA), le marché mondial des semi-conducteurs devrait réaliser sur l'ensemble de l'année des ventes de 140,8 milliards de dollars, soit une pr...

Selon l'Association de l'industrie des semi-conducteurs (SIA), le marché mondial des semi-conducteurs devrait réaliser sur l'ensemble de l'année des ventes de 140,8 milliards de dollars, soit une progression de 12,1 %, marquant ainsi la première croissance annuelle à deux chiffres depuis quatre ans. L'an prochain, cette croissance devrait se poursuivre avec des ventes de 162,5 millions de dollars (+15,4 %). La SIA estime le marché des semi-conducteurs à 191 milliards en 2001 et à 215,7 milliards l'année suivante. Fin mai, Dataquest avait estimé que les ventes mondiales de semi-conducteurs devraient passer de 153 milliards de dollars en 1999 à 244 milliards en 2003 (+ 59,4 %). Le secteur de l'Internet contribue à la reprise avec, par exemple, selon Wilfred Corrigan, directeur de la prévision de la SIA, "la croissance exponentielle du commerce électronique à travers le monde". Sur les quatre prochaines années, les Etats-Unis demeureront le plus important marché dans le monde avec pratiquement un tiers du chiffre d'affaires des puces vendues, suivis par l'Asie-Pacifique, hors Japon. L'an dernier, selon l'étude de la SIA, cette région avait nettement contribué au recul de 4,4 % du marché mondial des semi-conducteurs. L'Europe devrait se classer juste derrière l'Asie-Pacifique, tandis que le Japon est toujours touché par la contraction de son marché avec la récession économique. En quatre ans, la croissance devrait être de 50 % sur le segment du marché analogique. Le chiffre d'affaires devrait passer de 20,7 milliards de dollars cette année à 32 milliards en 2002, grâce notamment à la modernisation des réseaux de télécommunications. Après une hausse de 5 % des ventes l'an passé, le chiffre d'affaires des micro-processeurs devrait augmenter cette année de 16 %. Le marché devrait passer de 23 à 45 milliards en 2002, dont 40 % pour les Etats-Unis. Caractérisé par M. Corrigan de "cyclique et de volatile", le marché des mémoires dynamiques à accès aléatoire (DRAM) devrait voir son chiffre d'affaires augmenter de 25 à 35 % par an sur les trois ans à venir après être tombé de 41 milliards de dollars en 1995 à 14 milliards en 1998. (Dépêche AFP du 8/06/1999 parue dans Yahoo ! France)