Les services Web seraient parvenus à séduire les entreprises américaines, selon une étude rendue public par Gartner Dataquest. En effet, 92 % des projets d’intégration applicative en préparation ...

Les services Web seraient parvenus à séduire les entreprises américaines, selon une étude rendue public par Gartner Dataquest. En effet, 92 % des projets d’intégration applicative en préparation dans les entreprises sondées devrait faire intervenir des services Web.

L’enquête tempère cependant cette donnée : un grand nombre d’entreprises ne conçoit qu’assez mal ce qu’est un service Web. Les personnes interrogées limitent souvent leur définition d’un service Web au XML, que les sociétés américaines sont 86 % à utiliser. L’institut Gartner Dataquest n’a pas considéré que XML seul soit un service Web.

Les standards des services Web proprement dits sont relativement moins usités. SOAP ne touche que 31 % des entreprises américaines, WSDL 3 % et UDDI 14 %. Autre enseignement de l’étude : les entreprises ont commencé à tester les solutions de services Web en interne avant d’ouvrir vers l’extérieur certaines parties du système d’information. L’utilisation des services Web pour l’intégration d’applications à l’intérieur de l’entreprise est en effet en baisse de 10 %, alors que leur usage pour des intégrations interentreprises est en progression de 8 %.

Les principaux développements de services Web, outre l’intégration interapplicative, portent sur la sécurité, la personnalisation des portails et la gestion de contenu Web. La plus grande difficulté que rencontrent les entreprises américaines semble être la réorganisation des processus métiers.

(Atelier groupe BNP Paribas – 28/04/2003)