Selon une étude du SESSI (Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie), les entreprises industrielles traitent, stockent et transmettent de plus en plus d'informations. leur budget infor...

Selon une étude du SESSI (Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie), les entreprises industrielles traitent, stockent et transmettent de plus en plus d'informations. leur budget informatique croît annuellement de 12,6 % depuis 1996. La micro informatique a séduit complètement les entreprises françaises. Plus de 96 % des entreprises de plus de 20 salariés dans l'industrie hors agroalimentaire sont équipées et 62 % utilisent les micro-ordinateurs de façon intensive. 80 % des entreprises ont mis leur micro-ordinateur en réseau, contre 63 % en 1997 et 32 % en 1994. Le parc des micro-ordinateurs est plutôt moderne. 80 % environ des entreprises ont des micro-ordinateurs équipés de modems et un peu moins de six entreprises sur dix ont des micro-ordinateurs multimédias. Elles sont aussi un peu moins de six entreprises sur dix a mettre également à la disposition de leurs salariés des micro-ordinateurs portables. Deux tiers des entreprises industrielles disposent de systèmes de taille moyenne (serveurs). Pour plus d'un cinquième, ces systèmes prendront de l'ampleur d'ici 2001. Seules 14 % des entreprises utilisent encore de grands systèmes informatiques (mainframe) et 4 % leur prédisent un développement dans l'avenir. 69 % des grandes entreprises de plus de 500 salariés utilisaient, fin 1999, des progiciels de gestion intégrée. Ces progiciels sont progressivement utilisés également par les PMI. Près de 38 % de l'ensemble des entreprises industrielles utilisent aujourd'hui de tels progiciels. 50 % des entreprises industrielles sont dotées d'un autocommutateur (PABX) gérant le système téléphonique interne de l'entreprise. Les installations téléphoniques d'environ 90 % des entreprises d'au moins 250 salariés sont dotées de sélection directe à l'arrivée. 75 % des entreprises industrielles sont équipées en lignes numériques (RNIS), en particulier dans les secteurs de l'énergie et des équipements électriques et électroniques. Quatre entreprises sur dix utilisent des liaisons louées nationales, seule une sur dix dispose de liaisons louées internationales. Fin 1999, les entreprises industrielles utilisaient encore très couramment le télécopieur et le minitel. 98 % d'entre elles possèdent un télécopieur et 95 % sont connectés au service vidéotex français par le minitel. 13 % des entreprises industrielles utilisent encore le télex. Cet ancien service est surtout utilisé dans les grandes entreprises (47 %), en particulier celles très impliquées dans le commerce international. 90 % des entreprises industrielles sont équipées en téléphone mobile et 30 % utilisent une messagerie vocale. 14 % seulement des entreprises utilisent la réunion par téléphone ou la téléconférence. Ce mode de communication est surtout utilisé par les entreprises du secteur de l'énergie (42 %) et celles de la pharmacie (40 %). 7,4 % des entreprises industrielles utilisent la visioconférence et les vidéotransmissions ou disposent de visiophones. 36 % des entreprises industrielles , dont 76 % de grandes entreprises, recourent à l'EDI dans leurs échanges avec leurs partenaires habituels. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 23/08/2000)