croissance. Selon le classement annuel des 100 premiers fournisseurs de produits de réseau établit par le magazine 01 Informatique, le chiffre d’affaire cumulé des 100 premiers acteurs s’est élevé ...

croissance. Selon le classement annuel des 100 premiers fournisseurs de produits de réseau établit par le magazine 01 Informatique, le chiffre d’affaire cumulé des 100 premiers acteurs s’est élevé en 1997 à 53,2 milliards de dollars, soit seulement une progression de 9,4 %, après avoir enregistré en 1996 un taux de croissance annuel de 17,9 % (+ 20 % depuis la décennie), Toutefois, depuis 1993, le chiffre d’affaires de ce secteur a doublé. La profitabilité du secteur est également préoccupante. En effet, le résultat net cumulé des sociétés dont l’activité est totalement tournée vers les réseaux, est passé de 2,39 milliards de dollars en 1996 (soit un taux de profit de 9,16 %) à seulement 697,3 millions de dollars en 1997 (2,31 % de taux de profit). En 1996, 15 des sociétés concernées sur 55 affichaient des pertes, contre 31 sur 62 en 1997. L’étude fait remarquer “enfin, si l’on retranche de ces 697,3 millions de dollars le milliard de résultat net de Cisco en 1997, le secteur des réseaux plonge dans le rouge avec 350,7 millions de dollars de pertes cumulées”. La restructuration que traverse cette activité (par absorption, fusion ou disparition) affecte visiblement les fabricants de routeurs, de modems, de cartes ou les concepteurs de logiciels. Quatre entreprises françaises seulement figurent dans ce classement (Alcatel Data Networks, Bull, CS Telecom et Sat). Toutefois, pour la première fois, elles dépassent le milliard de dollars de chiffre d'affaires réalisé dans les réseaux. Enfin, les équipementiers traditionnels des télécoms n’arrivent pas à se hisser au sommet de ce classement (Lucent arrive ainsi en 12ème position, Motorola en 14ème, NEC en 17ème, Ericsson en 32ème et Alcatel en 46ème). La restructuration déjà entamée dans ce secteur devrait s’accélérer compte tenu de la fragilité relative du nombre d’acteurs. (Les Echos 02/11/1998)