Le Consortium World Wide Web (W3C), l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) et le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques ...

Le Consortium World Wide Web (W3C), l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) et le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) viennent d’annoncer des changements d’organisation afin de soutenir le développement des technologies web par le renforcement du réseau de liens européens. Le W3C change d’hôte européen, passant ainsi de l’INRIA à l’ERCIM, à compter du 1er janvier 2003. Ce changement permet au W3C de démultiplier ses relations avec la communauté de chercheurs, partout en Europe, tout en maintenant sa forte relation historique avec l’INRIA, l’un des fondateurs de l’ERCIM. Le W3C identifie des institutions à but non commercial pour la mise en place de sièges régionaux et pour l’hébergement physique de l’équipe : ce sont les sites hôtes du consortium. Le W3C comptait 50 membres dans quatre pays lorsque l’INRIA a été choisi comme hôte européen du W3C. A ce jour, le W3C compte plus de 450 membres et dispose d’une représentation dans la quasi totalité des pays européens. Actuellement, le W3C compte 13 bureaux dans le monde, dont 8 en Europe. Ces bureaux travaillent en collaboration avec leurs hôtes respectifs pour promouvoir les technologies W3C dans les langues locales. Sept des bureaux W3C sont déjà hébergés par des instituts ERCIM. La transition de l’INRIA à l’ERCIM va dans le sens d’une expansion européenne. ERCIM ouvre au W3C de nouvelles possibilités de coopération avec le monde de la recherche et de l’industrie en Europe. Seize instituts de recherche sont actuellement membres d’ERCIM. Ce sont des centres de recherche nationaux, indépendants de tous liens commerciaux. Chacun d’entre eux à une forte implication dans les programmes de recherche de l’Union européenne et dans des projets communs avec des PME/PMI comme avec de grandes sociétés industrielles. Gerard van Oortmerssen, directeur du CWI, est l’actuel président d’ERCIM. Bernard Larrouturou, président de l’INRIA, en est le directeur. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 29/11/2002)