Selon les derniers chiffres du cabinet IDC, le marché espagnol des PC a crû de 21,8 % entre le troisième trimestre 2003 et le troisième trimestre 2004, clos le 30 septembre dernier...

Selon les derniers chiffres du cabinet IDC, le marché espagnol des PC a crû de 21,8 % entre le troisième trimestre 2003 et le troisième trimestre 2004, clos le 30 septembre dernier. A titre de comparaison, le marché français de la micro-informatique ce trimestre achevé a progressé de 16,2 % en volume. L'investissement des entreprises a particulièrement boosté la vente d'ordinateurs de bureau mais aussi celle des serveurs x86, qui a progressé de 21 % en un an.
Une belle performance espagnole qui s'explique par la concurrence et la guerre des prix que se livrent les fabricants. Du côté des ordinateurs portables, la demande ne faiblit pas. Le cabinet IDC note à ce sujet que les ventes ont continué à progresser, après dix-huit mois d'une croissance soutenue. Au troisième trimestre 2004, le ratio est de 6 ordinateurs de bureau pour 4 portables vendus.
HP se maintient à la première place sur le marché des ordinateurs de bureau, avec 25 % de parts de marché, et à la seconde place sur le marché des portables. Acer se classe juste derrière HP sur le segment des ordinateurs de bureau, ce pendant qu'il demeure le premier fabricant d'ordinateurs portables dans le pays, avec un tiers de parts de marché.
A la troisième position, Dell a enregistré une progression de près de 54 % en un an sur le marché des PC, profitant du renouvellement des parcs informatiques dans les entreprises. Enfin, Airis Computer se maintient à la quatrième position sur le marché des PC (+ 11 % en un an).