Les puces RFID sont-elles la solution à tout? D'ici fin 2006, tous les passeports américains seront dotés d'une puce électronique censée protéger les données des citoyens. En intégrant ce système...

Les puces RFID sont-elles la solution à tout? D'ici fin 2006, tous les passeports américains seront dotés d'une puce électronique censée protéger les données des citoyens. En intégrant ce système sécurisé, le gouvernement pensait lutter contre la falsification et le piratage.
 
Lors d'une conférence à Las Vegas, des universitaires ont cependant démontré que ces puces RFID (Radio Frequency IDentification) pouvaient être facilement copiées sans que cette duplication soit détectable par les outils traditionnels de vérification. Plus inquiétant encore, des lecteurs peuvent lire les éléments inscrits dans la puce à distance et révéler à des tiers les informations personnelles qui y sont contenues - nom du détenteur, date de naissance, date de validité du passeport et photo.
 
Malgré ces failles, les autorités américaines ont prévu d'attribuer le marché à Infineon, le deuxième fabricant européen de semi-conducteurs. Plusieurs millions de puces sécurisées devraient lui être commandées. Celles-ci répondront à plus de 50 mesures de sécurité et inclueront le BAC (Basic Access Control), qui ne permet leur lecture que sur un scanner spécifique, afin de limiter au maximum tout risque de fraude.
 
A ce sujet lire aussi :

Nouvelles techniques d'identification: entre nouveaux usages et risques (23/06/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/08/2006)