Une semaine après le lancement grand public du nouveau système d'exploitation Windows Vista le 30 janvier dernier, les ventes d'ordinateurs aux Etats-Unis ont progressé de... 173%, selon une...

Une semaine après le lancement grand public du nouveau système d'exploitation Windows Vista le 30 janvier dernier, les ventes d'ordinateurs aux Etats-Unis ont progressé de... 173%, selon une étude menée par l'institut Current Analysis. Pour mener à bien cette enquête, Current Analysis s'est basé sur les ventes enregistrées par les cinq plus importants revendeurs américains comme Best Buy, CompUSA, Radio Shack, Circuit City et Staples.
Mais ce résultat est à relativiser car de nombreux Américains ont préféré reporter l'achat d'un ordinateur à la première semaine de février pour pouvoir bénéficier de Vista et non plus de Windows XP.
C'est la version intermédiaire de Windows Vista, la Home Premium qui s'est le mieux vendue avec une part de marché de 59% pour les PC de bureau et de 76% pour les portables. La Vista Home Basic arrive en deuxième position : elle a séduit 33% des acheteurs d'ordinateurs fixes et 16% des possesseurs de PC portables. Et seulement en moyenne 2% des consommateurs américains ont opté pour l'Ultimate, la version la plus développée mais aussi la plus coûteuse de Vista.
Current Analysis souligne donc que les ventes se sont avant tout concentrées sur la version Home Premium, sans doute parce que la version de base, la Home Basic, ne propose pas l'interface graphique Aero qui est l'une des fonctionnalités majeures de Windows Vista
Et c'est le constructeur Hewlett-Packard qui a le plus vendu d'ordinateurs équipés du système d'exploitation Vista: les PC estampillés HP représentent 54% des ventes d'ordinateurs intégrant la version Home Premium et 53% de ceux pourvus de la Home Basic. Une semaine avant l'introduction de Vista, les PC de Hewlett-Packard ne représentaient que 33% des ventes totales d'ordinateurs.
Aucune étude concernant l'impact de Vista sur les ventes de PC n'est encore disponible pour la France, mais les analystes s'attendent tout de même à une forte croissance de ce marché grâce à la récente sortie de l'OS de Microsoft.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/02/2007)