Oracle et International Data Corporation (IDC) viennent de dévoiler leur second baromètre sur les logiciels de gestion comptable et financière qui équipent aujourd'hui les PME françaises. La...

Oracle et International Data Corporation (IDC) viennent de dévoiler leur second baromètre sur les logiciels de gestion comptable et financière qui équipent aujourd'hui les PME françaises. La production des chiffres communiqués repose sur des enquêtes téléphoniques menées en janvier 2005 auprès d'une centaine d'entreprises françaises de 100 a 2000 salaries (réparties sur trois secteurs verticaux cibles (Industrie / Commerce et distribution / Services)*.
Dix fonctionnalités majeures, mais une large diffusion des fonctionnalités comptables
Les systèmes de gestion comptable et financière renferment une dizaine de fonctionnalités majeures . Il existe toutefois une disparité dans la diffusion de ces fonctionnalités au sein des systèmes de gestion en place au sein des PME françaises. Celles ci sont par exemple plus de 80 % à disposer des fonctionnalités de comptabilité budgétaire, analytique et auxiliaire au sein de leur logiciel de gestion comptable.
A l'inverse, la pénétration des fonctionnalités financières demeure en léger retrait au sein des systèmes de gestion comptable et financière des PME françaises. Le baromètre Oracle – IDC évalue ainsi a 7 le nombre moyen de fonctionnalités en place au sein des systèmes comptables des PME françaises, dont 4,3 relevant de la sphère comptable et 2,6 de la sphère financière.
Une PME sur deux utilise un ERP pour sa gestion comptable et financière
La structuration du marché des logiciels de gestion comptable et financière est allée de pair avec la maturité croissante des systèmes de gestion déployés au sein des PME. La démultiplication progressive des échanges entre les différentes composantes du système de gestion (Comptabilité – Achats – Paie…) favorise aujourd'hui la domination des éditeurs ERP dans les systèmes de gestion comptable et financière en place au sein des PME françaises (en place dans 53 % des PME françaises).
Des systèmes de gestion comptables matures au sein des PME mais qui continuent d'évoluer
Le baromètre Oracle – IDC met en évidence la maturité des systèmes de gestion en place. Sur l'ensemble des PME françaises disposant d'un logiciel de comptabilité générale, pour près de la moitie d'entre elles (43 % des PME), ce logiciel date de plus de 10 ans. Une ancienneté d'acquisition qui de manière générale est commune a l'ensemble des fonctionnalités comptables. A l'inverse, les résultats de cette enquête montrent que la mise en place des fonctionnalités financières est plus récente au sein des systèmes de gestion comptables des PME ; plus de la moitié des PME équipées ont mis en place ces fonctionnalités après l'an 2000.
En effet, chaque année deux PME sur trois modifient leur système de comptabilité – finance ; parmi ces PME, 9 % envisagent le changement complet de leur module comptable et financier et 7 % envisagent l'extension ou l'acquisition de nouvelles fonctionnalités comptables ou financières.
Ces résultats du baromètre Oracle – IDC s'accompagnent de deux constats majeurs : d'une part, les évolutions des systèmes comptables et financiers s'inscrivent dans une approche globale autour du système de gestion. En effet le changement complet du module s'accompagne de l'achat de modules complémentaires : gestion commerciale, des achats, des stocks, de GPAO… D'autre part, la capitalisation des éditeurs auprès de leur base installée se traduit par le fait qu' une PME sur deux travaille avec le même éditeur depuis plus de dix ans.
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/06/2005)