Trouver du travail partout en Europe sur Internet ! A l'occasion du lancement de l'Année européenne de la mobilité des travailleurs, l'Union Européenne (UE) lance le site Internet Eures. Dès le...

Trouver du travail partout en Europe sur Internet ! A l'occasion du lancement de l'Année européenne de la mobilité des travailleurs, l'Union Européenne (UE) lance le site Internet Eures. Dès le départ, Eures, portail européen sur la mobilité de l'emploi, référencera un million d'offres d'emplois.
 
Le site Internet propose des offres d'emploi publiées par des services publics d'emploi d'Etats membres mais également par des pays extérieurs à l'UE. En tout, ce seront vingt-huit pays européens qui fourniront des offres au portail de la mobilité des travailleurs.
 
Cette initiative a pour objectif de booster la mobilité des Européens. Les statistiques témoignent de la différence avec les Etats-Unis. En moyenne, les Européens restent quasiment deux fois plus longtemps à leur poste que les Américains. La durée moyenne d'occupation d'un emploi est de 10,6 années en Europe et de 6,7 années aux Etats-Unis.
 
Le site Eures a été inauguré le 20 février dernier par José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, Vladimir Spidia, commissaire et Martin Bartenstein, le ministre autrichien de l'économie et du travail, à l'occasion d'une conférence sur le thème : "La mobilité des travailleurs : un droit, un choix, une opportunité ?", qui s'est tenue à Bruxelles.
 
Eures ne fait pas que cataloguer des offres d'emploi. Le portail comporte également de nombreuses informations techniques sur la mobilité. Son lancement intervient après la publication d'un sondage Eurobaromètre qui montre que 59 % des personnes qui ont cherché du travail ailleurs que dans leur région d'origine ont trouvé un emploi en moins d'un an alors que celles qui n'ont pas élargi leurs recherches ne sont que 35 %.
 
Même s'ils sont réticents, la mobilité est au centre des préoccupations des Européens. Les chiffres sont à cet égard probants. 25 % des questions posées à EuropeDirect (institut qui répond dans toutes les langues aux questions sur l'UE) touchent à la mobilité.
 
Cette préoccupation se traduit par le montant du budget alloué à l'Année européenne de la mobilité : 10 millions d'euros. En plus du site Eures, portail Internet de l'initiative, des manifestations se dérouleront tout au long de l'année autour de ce thème avec un objectif : la facilitation de la recherche d'emploi intra union.
 
Ornella Nomber, pour l'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 24/02/2006)