Selon une étude menée par Daniel Schmitt de Screen Digest, les Européens seront de plus en plus nombreux à regarder la télévision sur IP (IPTV). En 2009, ils seront 8,7 millions à regarder la...

Selon une étude menée par Daniel Schmitt de Screen Digest, les Européens seront de plus en plus nombreux à regarder la télévision sur IP (IPTV). En 2009, ils seront 8,7 millions à regarder la télévision grâce à cette technologie.

Aujourd'hui, il y a 658 000 abonnés à l'IPTV, en Europe. Dans les six premiers mois de l'année 2005, le taux d'abonnés y a augmenté de 66 %. Les opérateurs de téléphonie traditionnelle voient leurs revenus chuter et se tournent, eux aussi, vers des offres Triple Play (téléphonie, télévision, Internet). Ce mouvement illustre la multiplication des offres de dégroupage total des opérateurs alternatifs. L'IPTV est bien une nouvelle source de revenus pour ses entreprises qui cherchent donc à attirer les abonnés.

D'après l'étude de Screen Digest, la France est le plus gros marché pour la télévision numérique et devrait maintenir sa place jusqu'en 2009. D'ici là, le nombre d'abonnés devrait atteindre 2,4 millions. Aujourd'hui, France Télécom, Free et Neuf Telecom comptabilisent 280 000 clients. Le taux de croissance devrait donc être considérable.

Cette croissance du marché de la TVIP devrait avoir un impact direct sur les revenus des opérateurs du câble et du satellite. Ils se tourneront vers ce type d'offres, comme le fait déjà TPS en partenariat avec Alice , en France. "De nombreux opérateurs de télévision payante ont compris qu'ils devaient aussi adopter les technologies IPTV afin de rester compétitifs", commente David Schmitt.

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/11/05)