Selon une étude réalisée par le cabinet Jupiter Research et publiée dans le quotidien Financial Times, les Européens préfèrent s'informer de l'actualité en passant...

Selon une étude réalisée par le cabinet Jupiter Research et publiée dans le quotidien Financial Times, les Européens préfèrent s'informer de l'actualité en passant par le Web plutôt que par les journaux. Cette étude a été menée auprès de 5000 personnes vivant en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni.
 
Les Européens passeraient ainsi quatre heures par semaine en moyenne à surfer sur la Toile, contre deux heures en 2003. Mais ils ne consacreraient que trois heures chaque semaine à la lecture de journaux. Par ailleurs, la France détiendrait le record du nombre d'heures passées sur Internet : les internautes français s'y adonnent environ cinq heures par semaine.
 
Même si le Net est privilégié par rapport à la presse écrite, il est toujours très loin de concurrencer la télévision. Les Européens passent douze heures par semaine devant leur petit écran... Chez les Américains, la tendance est à l'équité puisqu'ils passent autant de temps sur Internet que devant la télévision, soit quatorze heures pour chacun de ces médias.
 
"Ce changement dans l'équilibre va remodeler les stratégies de distribution, les budgets réservés à la publicité et les stratégies de communication", explique Mark Mulligan, directeur de recherche chez Jupiter Research.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 11/10/2006)