Selon Pierre Faure, président de l'AFUU, l'un des promoteurs de l'évènement "jeudi soir, nous recensions 496 animations réparties sur toute la France.". 600 animations ayant été enregistrées au cour...

Selon Pierre Faure, président de l'AFUU, l'un des promoteurs de l'évènement "jeudi soir, nous recensions 496 animations réparties sur toute la France.". 600 animations ayant été enregistrées au cours du week-end, les onze associations pilotant la manifestation sont satisfaites de l'écho rencontré "nous avons été contactés spontanément par la chaîne CNN, des journaux comme The New York Times ou le magazine Wired." Depuis le site de découverte organisé sous chapiteau à Beaubourg jusqu'aux rencontres spontanées chez des particuliers, la fête de l'Internet a semble-t-il atteint son objectif de populariser l'accès à la Toile. Pour Jean-Michel Billaut, responsable de la "veille technologique" à la Compagnie bancaire, l'un des promoteurs de la Fête "cette fois c'est parti", même si son objectif "autant d'internautes en France que de Minitel installés" n'a pas été atteint, le mouvement est désormais largement amorcé dans le public. Les organisateurs de cette fête ont déjà plein d'idées pour 1999. Certains animateurs penchent pour une extension européenne. Oubliant ces craintes que ce soient "les entreprises américaines qui organisent le marché" du commerce électronique, Jean-Michel Billaut, pour sa part, rêve d'une manifestation mondiale "nous recevons des messages électroniques de Chine, du Maroc, du Brésil ou du Nicaragua". Preuve qu'il est impossible d'organiser une fête exclusivement française sur la Toile, toute action étant instantanément connue du monde entier. (Libération - 21/22/03 - Le Monde - 22/23/03)