vient d'être acquise par GFI Informatique. Cette acquisition va permettre à GFI de dépasser le milliard de F de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours (650 millions de F l'an passé). Lors d'une...

vient d'être acquise par GFI Informatique. Cette acquisition va permettre à GFI de dépasser le milliard de F de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours (650 millions de F l'an passé). Lors d'une interview aux Echos, le PDG de GFI, Jacques Tordjmann, déclare "cette acquisition nous permet également de figurer parmi les quatre premières sociétés de services informatiques dans le monde de la banque et de la finance". Cette opération s'accompagne d'une prise de participation du CIC à hauteur de 1,5 % dans le capital de GFI. Jacques Tordjmann précise "cette opération va être également l'occasion de développer un partenariat avec la banque pour l'aider à construire une plate-forme commune en équipant l'ensemble des agences du CIC du même système informatique". GFI Banque et Finance (450 personnes) née de ce rachat, espère une croissance de 25 % pour l'année prochaine. Récemment, GFI Informatique a acquis les sociétés DE31 (filiale de Dassault et d'IBM) et Antarès (spécialisée dans les télécoms et les technologies client-serveur) ainsi que l'activité d'intégration de systèmes de Digital Equipment France. Comptant désormais 2 000 personnes, GFI qui possède déjà trois filiales en Europe (Suisse, Belgique, Luxembourg) veut poursuivre son expansion européenne. Enfin pour financer de nouvelles opérations, Jacques Tordjmann annonce que 20 à 25 % du capital de la société seraient introduits au second marché de la Bourse de Paris "au cours du premier trimestre de 1998". (La Tribune - Les Echos - 07/10/1997)