Etre ministre de l’Education n’est pas chose facile. Devenir populaire auprès des élèves et des étudiants est plutôt compliqué. Sur ce terrain, François Fillon devrait marquer un point avec la...

Etre ministre de l’Education n’est pas chose facile. Devenir populaire auprès des élèves et des étudiants est plutôt compliqué. Sur ce terrain, François Fillon devrait marquer un point avec la mesure qu’il compte prendre. Il s’agit de favoriser l’équipement des étudiants en ordinateurs et leur usage d’Internet.

Pour cela, le Ministère proposera aux étudiants, dès le mois de septembre, une formule de crédit leur permettant d’acheter un ordinateur portable pour un euro par jour (« soit le prix d’un café », précise François Fillon dans une interview accordée au journal Les Echos). Le ministère a ainsi conclu des partenariats avec des établissements bancaires, des éditeurs de logiciels et un grand nombre d’universités.

François Fillon a par ailleurs précisé au quotidien Les Echos qu’au mois de septembre « une université publique sur deux sera équipée d’un accès Wi-Fi ». Les étudiants bénéficieront alors d’un accès gratuit à l’Internet haut débit.

Le plan devrait séduire plus d’un étudiant, et effectivement contribuer à la lutte contre la fracture numérique. Il reste à attendre la réaction des enseignants, auxquels il sera demandé de « s’approprier l’usage quotidien d’Internet ». Pour cela, le ministère de l’éducation compte bien favoriser la « formation continue, généraliser l’autoformation en ligne et instaurer un certificat de compétences « informatique et Internet » pour les enseignants dans les IUFM ».

(Atelier groupe BNP Paribas - 17/06/2004)