Les derniers chiffres de la société d'analyse XiTi sur les navigateurs Internet viennent d'être publiés. Portant sur la période du 1er septembre 2004 au 27 janvier 2005, ils confirment la montée...

Les derniers chiffres de la société d'analyse XiTi sur les navigateurs Internet viennent d'être publiés. Portant sur la période du 1 er septembre 2004 au 27 janvier 2005, ils confirment la montée en puissance de Firefox, le navigateur de la fondation Mozilla. Le moment du décollage, porté par le buzz médiatique, est terminé mais le navigateur "continue à grignoter, lentement mais sûrement, des parts de marché".

Selon Xiti, la barre des 10 % d'internautes utilisant Firefox a été dépassée :

Explorer
87,1 %

Firefox
10,11 %

Netscape
1,01 %

Safari
1,20 %

Opera
0,59 %

Les parts de marché des navigateurs Internet (XiTi, janvier 2005)

Si Firefox continue de s'installer plus confortablement sur le marché, la société XiTi note cependant que le transfert de parts de marché entre Firefox et Explorer n'est plus aussi automatique : "IE, après avoir chuté jusqu'à 87,06 %, se ressaisit très légèrement depuis quelques jours, et les courbes ne sont plus symétriquement inversées".

Chez les internautes particulièrement passionnés d'informatique, pas de doute : Firefox a un grand pouvoir de séduction. Les analystes de XiTi ont ainsi observé, du 6 au 12 décembre 2004, quelles typologies de sites Internet recevaient le plus la visite d'internautes équipés du navigateur Firefox.

Les résultats sont on ne peut plus clairs : Ces internautes qui ont choisi le navigateur star de Mozilla représentent 11,9 % des visiteurs de sites sur les jeux vidéo et les consoles, 12,15 % des sites HiFi vidéo, 14,05 % des sites de bandes dessinées et de mangas, 14,14 % des sites sur les ressources de programmation, 14,67 % des sites traitant des utilitaires et des pilotes, 14,84 % des sites concernant le développement d'applications... et 20,9 % des sites ayant trait au matériel informatique .

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/02/2005)