Pour se démarquer de Airbnb, Flatclub propose de tirer parti des réseaux sociaux, universitaires et professionnels existants pour créer la confiance et s’adresse seulement aux étudiants d’écoles élitistes.

FlatClub, le Airbnb des universités d’élite

Les étudiants et jeunes diplômés sont de plus en plus enclins à voyager et plus sollicités pour avoir des expériences internationales (stages, études). Mais les universités ont de plus en plus de mal à placer leurs étudiants dans des logements de courte durée et pour une question d’image, n’apprécient pas envoyer leurs étudiants sur Craigslist. La startup FlatClub cherche à répondre à cette problématique et fonctionne sur un système de réseau qui fait parti de la culture de ces écoles. En effet, afin d’aider des étudiants des meilleures universités à trouver un logement à court terme, celle-ci, pour les mettre en confiance, a choisi d'exploiter un terrain qui leur est propre : les réseaux sociaux. Elle propose en effet la location d’appartement de particulier à particulier, mais est plutôt semblable à une sorte de Linkedin pour des locations de court terme ou même à un Airbnb pour étudiants. Ce site internet a toutefois la particularité de proposer des logements s'adressant à des étudiants et Alumni (anciens élèves) d’écoles prestigieuses d’un réseau d’une trentaine d’universités américaines et anglaises.

Un service de location élitiste

Le but de FlatClub : mettre en relation des étudiants et Alumni de plusieurs universités prestigieuses, offrant ou recherchant un logement à court terme. En effet, les logements sont proposés pour des périodes courtes à 12 mois maximum, sachant que la durée moyenne du séjour est de 1 mois.  Afin d’accéder aux services du site, il ne faut pas spécialement être encore étudiant, mais posséder une adresse de messagerie d’une des universités répertoriées, comme par exemple London School of Economics, London Business School, King's College and New York University etc... Les hôtes sur FlatClub peuvent choisir les personnes qui peuvent avoir accès à leur annonce, en sélectionnant par exemple des étudiants de certaines écoles. Selon les fondateurs de FlatClub, cette option permet d’accroitre la confiance, ce qui est un facteur important lorsqu’il s’agit de louer un appartement. Enfin, FlatClub demande des frais allant de 6 à 15% du montant de la location à la personne en recherche d’appartement, et ne facture pas l’hôte.

Capitaliser sur la force du réseau pour augmenter la confiance

L'intérêt de ce site est qu'il permet, par ailleurs, aux étudiants et Alumnis de renforcer leur réseau en rencontrant des personnes venant seulement de certaines écoles élitistes. Ainsi, le site détient aujourd’hui 50 000 membres vérifiés (qui ont une adresse email d’une université). Et s'il vient de soulever 1.5 million de dollars, financés par plusieurs Business Angels, ce financement va permettre à l’entreprise d’augmenter le nombre de chambres et appartements mis à disposition sur le site, avec pour ambition de passer de 10000 à 30000 offres dans les 12 prochains mois. Il va également permettre de financer une plateforme technologique pour étendre leur présence aux Etats-Unis et en Europe. Mais si FlatClub souhaite s’étendre, la startup n’a pas annoncé vouloir revoir ses critères d’accès au site en s’adressant à des étudiants d’écoles moins élitistes.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste