Le chiffre d'affaires consolidé réalisé en 1999 par France Télécom s'élève à 27 233 millions d'euros, en hausse de 10,5 %, l'Ebitda à 9 613 millions d'euros (+ 7,5 %), le résultat opérationnel à 4 3...

Le chiffre d'affaires consolidé réalisé en 1999 par France Télécom s'élève à 27 233 millions d'euros, en hausse de 10,5 %, l'Ebitda à 9 613 millions d'euros (+ 7,5 %), le résultat opérationnel à 4 354 millions d'euros (+ 11,9 %), le résultat net part du groupe à 2 768 millions d'euros (+ 20,4 %). Les mobiles, l'Internet et l'international confirment leur rôle de moteurs de croissance. Pour la première fois, la téléphonie fixe en France, hors Internet, représente un peu moins de 50 % du chiffre d'affaires consolidé. Le trafic fixe et mobile en France a progressé en 1999 de 10,7 %, après 9,2 % en 1998. Cette progression s'explique par l'essor des nouveaux usages (Internet + 153,9 %), Mobiles + 77,6 %), dont le trafic a plus que doublé en un an. Wanadoo totalisait 1,1 million d'abonnés fin 1999, pour une part de marché de 39,6 %. Avec 7,5 millions de pages vues par jour fin décembre sur les portails Wanadoo et Voila, France Télécom est leader en France pour l'audience. Au 31 décembre 1999, France Télécom comptait en France 10,1 millions d'abonnés Itinéris et une part de marché de 48,7 %. Le chiffre d'affaires de l'activité mobiles en France a crû en 1999 de 50,8 %. En 1999, le chiffre d'affaires à l'international représente 12,8 % du chiffre d'affaires consolidé, contre 2 % en 1998. France Télécom est présent dans 75 pays et offre des services mondiaux aux entreprises multinationales via Global One. Avec près de 56 millions d'abonnés dans le monde, dont 14 millions dans les mobiles, France Télécom est un acteur majeur du secteur, notamment en Europe. En présentant ces résultats annuels, Michel Bon, le président de France Télécom, a annoncé qu'il envisageait d'introduire en Bourse "tout ou partie" des actifs Internet du groupe. France Télécom étudie ainsi les modalités qui lui permettraient d'introduire en Bourse, d'ici à quelques mois, des sociétés comme le fournisseur d'accès Wanadoo, le portail Voila ou le site de vente de livres Alapage. Aucun calendrier n'est pour l'instant arrêté. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 02/03/2000)