Selon une enquête Packard Bell Institute-Louis Harris, publiée hier, menée en mai auprès de plus de 3 400 personnes dans huit pays européens, seul un foyer européen sur quatre est équipé d'un micr...

Selon une enquête Packard Bell Institute-Louis Harris, publiée hier, menée en mai auprès de plus de 3 400 personnes dans huit pays européens, seul un foyer européen sur quatre est équipé d'un micro-ordinateur, contre un sur deux aux Etats-Unis. Les ventes de PC grand public ont cependant progressé de 47 % entre 1997 et 1998. De fortes différences apparaissent entre l'Europe du Nord et celle du Sud. Alors que les Pays-Bas comptent 52 % de foyers équipés, l'Italie et l'Espagne n'ent comptent respectivement que 19 et 18 %. Les disparités sont également très importantes en matière d'Internet. Selon les estimations des sociétés d'études IDC et MTI, 24 % des foyers suédois utilisaient Internet en 1998, contre seulement 3,9 % en France. Toutefois, Romain Pasche, directeur de recherche à l'Institut Louis Harris précise que 77 % des Européens interrogés considèrent qu'Internet et la messagerie électronique vont modifier à l'avenir les relations entre les gens. Si ce chiffre s'élève à 82 % pour la tranche des 18-24 ans, en revanche, seuls 65 % des 50-64 ans et 34 % des 65 ans et plus pensent qu'Internet permet de favoriser les relations. Une autre enquête sur la "domestication de l'ordinateur et d'Internet" menée par le CNRS conforte ces résultats. Selon Dominique Pasquier, directrice de recherche au Centre d'étude des mouvements sociaux du CNRS, l'ordinateur reste essentiellement un outil à usage solitaire, contrairement à la télévision, regardée généralement en famille. Elle souligne aussi l'utilisation plus régulière et plus longue de l'ordinateur familial par les hommes. (Christine Weissrock - 3/09/1999)