Il y a des petits gestes économes qui peuvent rapporter gros. D'après une étude commandée par Lexmark et réalisée par Ipsos, les entreprises françaises perdent 400 millions d'euros par an en...

Il y a des petits gestes économes qui peuvent rapporter gros. D'après une étude commandée par Lexmark et réalisée par Ipsos, les entreprises françaises perdent 400 millions d'euros par an en impressions inutiles. Combien de fois appuyons-nous en trop sur la touche "Imprimer" ?

Certains patrons ont déjà tenté de limiter les dégâts écologiques que ce chiffre représente (1,2 million d'arbres) en mettant en place le recyclage de papiers. Pourtant, une page imprimée sur six va directement à la poubelle. "Le fait qu'une proportion aussi conséquente d'impressions ne soit jamais utilisée devrait alerter nombre de services financiers.

Pourtant, aussi incroyable que cela paraisse, rares sont les entreprises qui connaissent réellement le montant de leurs dépenses documentaires et encore moins de leurs impressions inutiles" déclare Olivier Philippe, directeur Marketing Support et Service de Lexmark France.

Même si l'écologie n'est pas la préoccupation première des patrons, l'étude devrait provoquer une prise de conscience de la part des services financiers dont la rentabilité est la priorité.

La France arrive juste derrière l'Angleterre qui réalise des records de gâchis avec 412 millions d'euros par an. L'Espagne est le pays le plus raisonnable avec "seulement" 88 millions d'euros par an. Les chiffres sont alarmants mais les fabricants d'imprimantes sont de plus en plus nombreux à proposer des solutions d'outsourcing d'impression (gestion des impressions de masse). Le fabricant vous promet ainsi une réduction des coûts.

(Atelier groupe BNP Paribas- 13/09/2005)