Le portail http://www.francedelib.fr, l’un des tous premiers dédié aux collectivités territoriales, a été créé en novembre 1998 par trois fonctionnaires territoriaux: Violette Vanhoenacker, Christop...

Le portail http://www.francedelib.fr, l’un des tous premiers dédié aux collectivités territoriales, a été créé en novembre 1998 par trois fonctionnaires territoriaux: Violette Vanhoenacker, Christophe Rouesné et Didier Kéon. France Délib proposait un ensemble de services cohérents de réponses simples aux besoins des collectivités pour transférer sur le web la gestion des services traditionnels: bases de données réelles des délibérations et arrêtés des collectivités territoriales (700 collectivités abonnées), diffusion d’offres et de demandes d’emplois territoriaux en ligne, avec un service de dépôt immédiat en ligne et un tarif annuel très concurrentiel, un annuaire des fournisseurs des collectivités (600 fournisseurs référencés), des modules de formation aux usages d’Internet et aux outils pour les agents et élus des collectivités, le stockage électronique de données consultables en temps réel à distance par les personnes autorisées: élus, agents ou habitants/clients (250 contacts intéressés en cours de traitement), la création et l’hébergement de sites (informations, téléprocédures – plus de 100 contacts intéressés au salon des maires), la création et l’hébergement de sites web sur mesure (réalisation du centre de ressources du réseau Villes Internet), l’authentification des transferts électroniques de données. La politique tarifaire mise en place voulait permettre à toutes les collectivités d’accéder aux services proposés. Des partenaires importants (Avenance, France Télécom, Caisse d’Epargne, Imprimerie Nationale, Mediapps, Neocles, Aurora) avaient encouragé cette action innovante. Installée à Saint-Quentin en Yvelines, l’équipe de France Délib a compté jusqu’à 16 salariés. Pour anticiper sur l’avenir, France Délib avait réservé 150 noms de domaines (.com) concernant les collectivités territoriales (ex. financeslocales.com, conseilmunicipal.com, webtvlocale.com, alamairie.com, territoriaux.com ….). Ils sont aujourd’hui à vendre. En février 2000, les trois fondateurs de France Délib confient le destin de leur société à un incubateur. Celui-ci leur promet un développement rapide et des moyens financiers conséquents. La stratégie se met en place, mais les capitaux nécessaires n’arrivent plus depuis la chute des marchés financiers liés à Internet. Les contacts établis avec des investisseurs potentiels n’apportent aucune solution. Le dépôt de bilan intervient le 9 février 2001. En procédure de liquidation judiciaire, France Délib cherche aujourd’hui un repreneur. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 05/03/2001)