Selon l'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, qui vient de publier son suivi des indicateurs mobiles pour le premier trimestre 2007, 52.05 millions de Français possédaient un mobile...

Selon l'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, qui vient de publier son suivi des indicateurs mobiles pour le premier trimestre 2007, 52.05 millions de Français possédaient un mobile au 31 mars 2007, soit 82.4% de la population, contre 76.7% l'année précédente.
 
Pour les 3 premiers mois de l'année, la croissance nette trimestrielle n'a été que de 0.7%, avec 355 600 clients supplémentaires.
 
En ce qui concerne les différents types d'abonnements, c'est le forfait qui reste le plus plébiscité. Avec une croissance nette de 451 200 nouveaux clients (+1.3%), il est utilisé par 34.03 millions d'abonnés. Les offres pré-payées connaissent au contraire une période moins florissante, enregistrant une baisse de 0.5% du nombre de clients (18.02 millions).
 
Les MVNO (Mobile Virtual Network Operator), pour leur part, continuent leur lente ascension. Avec un total de 1.7 million de clients, ils détiennent désormais 3.42% du marché. En décembre 2006, cette part s'élevait à 2.79%.
 
Pour le secteur, qui a accueilli récemment de nouveaux entrants comme Auchan et Carrefour, ces résultats semblent minces. Pourtant, les opérateurs virtuels représentent désormais 11. 5% des ventes brutes de forfaits et 15.8% de celles de cartes pré-payées. Voilà qui est loin d'être négligeable!
 
Côté taux de pénétration, les disparités restent encore très importantes au niveau des régions. Alors que l'Ile-de-France affiche un score de 114.7%, la Franche-Comté doit se contenter de 61.6%, et l'Auvergne de 62.3%.
 
Enfin, l'Arcep constate une nette baisse du chiffre d'affaires mensuel par client actif. De 38.7 euros en décembre 2005, celui-ci est passé à 36.4 euros au 31 décembre 2006.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 10/05/2007)