Internet aux écoles et PME. Commencée il y a trois ans, la collaboration entre France Télécom et Microsoft va permettre l'élaboration d'une nouvelle architecture nationale de messagerie, accompa...

Internet aux écoles et PME. Commencée il y a trois ans, la collaboration entre France Télécom et Microsoft va permettre l'élaboration d'une nouvelle architecture nationale de messagerie, accompagnée d'un service d'annuaire permettant la mise en relation directe de tous les utilisateurs. Grâce à ce produit Oléane-Microsoft, les enseignants, élèves et personnels administratifs pourront être en relation directe avec le rectorat, via un réseau privé et sécurisé, facilitant ainsi les échanges pédagogiques et administratifs. Non seulement les enseignants peuvent établir des relations de travail avec leurs collègues, consulter les annuaires académiques par l'Internet, mais ils peuvent aussi apprendre aux élèves à naviguer sur le web, à envoyer ou recevoir des courriers électroniques ou encore travailler à distance. Jean-Michel Planche, Président fondateur d'Oléane et directeur Internet et Innovation chez France Télécom, explique "notre tâche est de faire que la complexité d'Internet ne soit pas reportée sur les professeurs, qui ne sont pas forcément des bidouilleurs, et qui ont besoin d'applications pouvant authentifier les utilisateurs, proposer des services de messagerie ou de documentation sans y passer des heures pour les configurer". Les plates formes Internet de six rectorats, représentant 600 à 800 établissements chacun, et de quatre instituts universitaires de formation des maîtres ont déjà été créées par France Télécom-Oléane et Microsoft. Par ailleurs, France Télécom et Microsoft proposent aux PME-PMI des solutions complètes comprenant un serveur Internet sous Windows NT et des applications pouvant s'autoconfigurer d'un seul clic. Selon Marc Chardon, directeur général de Microsoft France, plus de 20 000 entreprises de plus de dix salariés se mettront en ligne entre 1999 et 2001. (Dépêche AFP du 28/06/ parue dans Yahoo ! France - la Tribune - 29/06/1999)