Le groupe Freever, pionnier des services SMS à valeur ajoutée, a atteint, au 1er semestre 2002, son point d’équilibre pour son résultat net avant impôt, six mois en avance sur ses prévisions ...

Le groupe Freever, pionnier des services SMS à valeur ajoutée, a atteint, au 1er semestre 2002, son point d’équilibre pour son résultat net avant impôt, six mois en avance sur ses prévisions initiales. Au cours du 1er semestre 2002, le groupe Freever a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, en hausse de 70 % par rapport au semestre précédent (1,8 million d’euros). Dans le cadre des communautés Freever, 212 millions de messages SMS ont été échangés au 1er semestre, soit un trafic en hausse de 80 %. La moyenne quotidienne de messages atteint 1,2 million d’unités. Fin juin 2002, les communautés mobiles de Freever regroupaient 890 000 membres, contre 469 000 au 31 décembre 2001 (+ 90 %). Au 2ème trimestre 2002, Freever a fait son entrée en Italie où son service est disponible depuis le 31 mai auprès de l’opérateur Wind, dixième opérateur à rejoindre Freever. Présent désormais en France, en Grande-Bretagne et en Italie, Freever entrera prochainement en Belgique et en Irlande. La société espère aussi lancer son service en Allemagne au cours du 2ème semestre 2002. Ses services sont également disponibles depuis mai en Chine sur les réseaux China Mobile et Unicom. Freever a présenté le 5 juillet dernier, en avant-première technologique, son offre MMS. Désormais, les membres du service Freever peuvent s’échanger des photos et des sons, quel que soit leur portable. L’interactivité TV poursuit son développement. Son offre s’est multipliée au cours du semestre sur différentes chaînes. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 19/07/2002)