Fujitsu lâche du lest. Le géant japonais va se retirer définitivement du marché des écrans plats. Après avoir annoncé la vente de ses écrans plasma à son compatriote Hitachi, le groupe devrait...

Fujitsu lâche du lest. Le géant japonais va se retirer définitivement du marché des écrans plats. Après avoir annoncé la vente de ses écrans plasma à son compatriote Hitachi , le groupe devrait vendre très prochainement sa division d'écrans LCD à son grand concurrent Sharp. Aucun montant n'a été communiqué par les intéressés.

L'information, relayée par le quotidien national Keizai Shimbun, fait suite à l'annonce des derniers résultats trimestriels du groupe : Fujitsu avait ainsi publié une perte nette de 72,4 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice 2004/2005. Des résultats très largement plombés par les écrans LCD et plasma et par les semi-conducteurs.

Plus optimiste, Sharp avait annoncé en janvier une progression de 66 % de ses ventes de téléviseurs à cristaux liquides en 2005. L'industriel prévoit ainsi de vendre 4,5 millions d'unités cette année et 7 millions en 2006. Alors que tout le secteur est morose, et que ses concurrents ont les uns après les autres publié des résultats minés par les écrans plats, Sharp a su accroître sa productivité et prévenir ainsi une demande du grand public qui tarde à se manifester.

La reprise des écrans LCD de Fujitsu donne au groupe une nouvelle occasion de renforcer sa production, tout en accroissant sa rentabilité et en réduisant ses coûts de production.

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/02/2005)