Au vu des différents moyens de paiements qui sont actuellement en test, la carte de crédit paraît presque obsolète... A Paris, la RATP teste le téléphone portable comme titre de transport. Au...

Au vu des différents moyens de paiements qui sont actuellement en test, la carte de crédit paraît presque obsolète... A Paris, la RATP teste le téléphone portable comme titre de transport. Au Japon, l'expérience est généralisée, le téléphone portable sert de moyen de paiement et de carte de fidélité. Aux Etats-Unis, PayWi propose aussi de remplacer la carte bancaire et le chéquier par son combiné mobile.
 
PayWi c'est Pay Wireless (Paiement sans fil). Comment ça marche ? A la fin du repas, à l'épicerie ou pour payer un café, au lieu de sortir votre carte de crédit, vous dégainez votre téléphone portable. Le paiement est sécurisé puisque à chaque transaction, le téléphone vous demandera, pour la valider, de taper votre code PIN.
 
Comme avec une carte de crédit traditionnelle, vous pouvez faire opposition, en cas de perte ou de vol. Pour activer ce moyen de paiement, il suffit d'ouvrir l'application PayWi sur son combiné, de donner au commerçant votre numéro de téléphone et de taper votre code.
 
Et si le paiement du futur ne nécessitait même pas d'avoir un téléphone portable ? C'est ce que propose Pay By Touch. Plus de carte de crédit mais plus de téléphone portable non plus... Le paiement s'effectue avec une empreinte digitale. Le consommateur doit également taper un numéro, en général son numéro de téléphone.
 
Cette authentification donne accès à l'utilisateur à la liste de ses comptes. Il n'a qu'à sélectionner le compte sur lequel il souhaite être débité. Au préalable, pour actionner ce moyen de paiement, le consommateur doit s'enregistrer en ligne. Ensuite, il se rend dans l'un des points de ventes qui proposent l'activation de son compte Pay By Touch.
 
A terme, le système biométrique pourrait être généralisé. Plus besoin de puce RFID pour le métro ou bien pour le passeport, une empreinte digitale suffira...
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/02/2006)