L'utilisateur se connecte de plus en plus via son téléphone, s'y informe plus... et, surtout, il le fait sur différents appareils. Des comportements à comprendre pour mener des stratégies digitales centrées sur ces deux vecteurs.

Le futur du web décidément dans le mobile et le social

 

Aux Etats-Unis, en 2011, 8% du trafic Internet se faisait sur un smartphone ou une tablette. Confirmant la vision du mobile comme d'un outil de consommation de contenu, rappelle comScore, qui suit dans une étude les tendances de l'univers numérique et technologique de 2011 pour prévoir 2012. Selon le cabinet, les consommateurs utilisent désormais ces appareils mobiles pour comparer les prix, localiser un magasin, chercher des informations sur un produit ou envoyer des photos. Le consommateur d'aujourd'hui est donc un "digital omnivore" qui utilise plusieurs appareils de façon différente. A tel point que, selon ce rapport, l'entreprise qui les considérera de manière complémentaire et en comprendra les usages spécifiques verra sa stratégie digitale réussir et ses opportunités de s'adresser au client augmenter. C'est pourquoi, en 2011, l'investissement publicitaire en ligne a largement crû et que 4,8 trillions de publicités on été délivrées sur le web.

Du social avant tout

Autre tendance qui aura un impact en 2012 : les réseaux sociaux. En effet, une minute sur six passées sur Internet est consacrée aux réseaux sociaux, soit 16,6%. Cet usage dépassera même bientôt les portails auxquels est consacré 16,7% du temps passé en ligne. Une tendance à fort impact sur les autres usages. En effet, l'utilisation de services de communications basés sur l'e-mail a perdu 31% du temps en ligne passé chez les 12-17 ans et 34% chez les 18-24 ans, modifiant la façon dont l'on communique avec ses différents réseaux.

Google additionne, Facebook engage

Du social, oui, mais pas n'importe où. Si des médias tels que Twitter continuent leur progression, c'est bien Facebook qui garde la tête, avec 14,6% du temps passé en ligne. Enfin, le cabinet revient sur la progression du moteur de recherche de Microsoft, Bing. Certes, le moteur de recherche n'a pas dépassé les 187 millions de visiteurs de Google en décembre 2011. Mais il a pris la place, pour la première fois, du n°2 des moteurs de recherche: Yahoo!. Dernière tendance, enfin: plus de vidéo pour plus de personnes plus souvent. A la fin de l'année 2011, plus de 100 millions d'Américains regardaient du contenu vidéo en ligne tous les jours, soit une augmentation de 43% par rapport à 2010. Une tendance qui devrait augmenter, encore, grâce à la qualité, l'originalité, et la création de vidéos spécifiques pour le web. Une donnée qui corrobore l'augmentation de 20% des vidéos publicitaires diffusées sur Internet fin 2011.