Ucroa pourrait bientôt concurrencer les top modèles les plus célèbres      Le dernier robot humanoïde présenté par les chercheurs nippons s'appelle Ucroa. Il est le résultat d'un investissement de plus de 200 millions de Yens (environ 1,5 millions d'euros) et de trois années de recherche réalisées par une équipe de roboticiens de l'Institut des technologies industrielles avancées (AIST). L'étude de la morphologie de la gente féminine japonaise de 19 à 29 ans a été nécessaire pour dessiner cette "cyberdame" d'1,53 mètre pour 43 kgs aux cheveux noirs et aux yeux bruns. "Notre projet était de concevoir un être qui ait une apparence humaine, remue de la même façon et avec qui on puisse interagir" déclare le directeur du programme, Shuji Kajida.

Cet humanoïde formaté pour reproduire les différentes postures d'un vrai mannequin est capable de marcher, de parler, de générer des expressions du visage comme de répondre à des ordres vocaux, grâce à une trentaine d'articulations (4 dans chaque main et 8 au visage), de micro-moteurs et micro-processeurs. Un minois plus joli, une poitrine plus importante, une taille plus mince et une démarche élégante, Ucroa marque un changement face à ses prédécesseurs mâles trapus aux allures de Goldorak. "Nous avons fait le choix de l'équiper d'une combinaison métallique pour éviter un sentiment de malaise que pourrait susciter une trop grande ressemblance avec une femme et l'idée de l'équiper d'une mini-jupe et de grandes chaussettes comme une lycéenne japonaise à vite été refusée", confie le chercheur.  Les chercheurs de l'AIST qui comptent en faire une star des podiums et reine des défilés du prêt-à-porter, la destine dans un premier temps à l'univers du divertissement. Le futur d'Ucroa sera à terme destiné à l'avenir moins gratifiant de tester des machines de sport et autres appareils pour le compte des humains.  [Via : Tendances de Mode] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi