Le SensorfreshQ peut vérifier, grâce à un capteur analysant les bactéries dans l'air, si le morceau de viande que vous vous apprêtez à cuisiner est toujours propre à la consommation...

Le SensorfreshQ peut vérifier, grâce à un capteur analysant les bactéries dans l'air, si le morceau de viande que vous vous apprêtez à cuisiner est toujours propre à la consommation.
 
Un gadget high tech d'un nouveau genre détecte automatiquement pour vous si les pièces de viande ou de volaille stockées dans votre frigo sont encore propres à la consommation. En effet, la côte de bœuf ou le poulet achetés chez votre boucher ne sont pas souvent accompagnés d'une date de péremption.
Le SensorfreshQ prend alors le relais en analysant l'air autour de la viande.
 
Une analyse des bactéries via une série d'algorithmes
 
Après avoir détecté les bactéries présentes dans l'air, l'engin les analyse grâce à une série d'algorithmes qui finit par déterminer la qualité de la viande. Une diode électroluminescente prend alors le relais en affichant, au choix, du vert si la viande est très fraîche, de l'orange si cette viande doit impérativement être mangée dans les 24 heures, ou du rouge si elle est déjà périmée.
 
Un capteur à renouveler fréquemment
 
Pour être efficace, le capteur QCard, qui détecte les bactéries dans l'air, doit être changé tous les deux mois ou au bout de 200 lectures. Il est par ailleurs en totale conformité avec les standards internationaux concernant la sécurité alimentaire.
Le SensorfreshQ est actuellement en vente au prix de 89 dollars, soit environ 70 euros.
(Atelier groupe BNP Paribas – 27/07/2007)