accueillent la BNP dans Cofinoga. Cofinoga tout d'abord conforte sa coopération avec son partenaire actionnaire à 49 % Cetelem qui entre au capital de Laser, le holding de services et de technologie...

accueillent la BNP dans Cofinoga. Cofinoga tout d'abord conforte sa coopération avec son partenaire actionnaire à 49 % Cetelem qui entre au capital de Laser, le holding de services et de technologies des Galeries Lafayette. Laser chapeaute non seulement les services financiers de Cofinoga, les services informatiques de Mag Info, mais aussi le commerce électronique de e-Laser. Comme l'indique Philippe Lemoine, patron de Lafayette Services-Laser "le Cetelem nous avait fait part de son souhait de n'être plus seulement actionnaire à 49 % de Cofinoga. Il était devenu notre partenaire dans l'Echangeur, le centre de démonstration des nouvelles technologies appliquées au commerce, et voulait désormais être associé au développement de Laser tout entier". En s'alliant avec la BNP, Cofinoga va participer à la gestion de la carte Provisio (carte personnelle adossée à du crédit révolving de la BNP). Grâce à cette association, la BNP s'attend à multiplier par trois d'ici à quatre ans les encours de Provisio. Enfin, Cofinoga et la BNP vont créer une société commune destinée à l'élaboration des cartes "comarketées" par des distributeurs de la banque. Ceci est une nouveauté. En effet, très développé aux Etats-Unis, le "co-brandig" est toujours interdit en France. Les deux groupes ne pourront donc pas faire apparaître le logo des distributeurs associés sur les cartes qu'ils émettront. Autre axe prioritaire pour les deux groupes : le commerce électronique. Si la BNP souhaite compter parmi les leaders, ceux qui pourront imposer leurs standards notamment en matière de sécurisation des paiements, Cofinoga, pour sa part "discute avec de grands groupes mondiaux de technologies pour renforcer (nos) branches informatiques et commerce électronique". Enfin, à l'avenir Cofinoga et la BNP comptent exploiter d'autres champs de coopération, en particulier à l'international. Un montage complexe a été élaboré par Cofinoga au niveau de son actionnariat pour mettre en oeuvre ces deux accords parallèles. La BNP prendra 5 % de Cofinoga. Cetelem souhaitant conserver sa participation intacte dans Cofinoga prendra 10 % de Laser. D'ici à quatre ans, une opération identique pourrait se renouveler pour porter la part de la BNP dans Cofinoga à 10 %. Toutes ces opérations seront réalisées par augmentations de capital. (La tribune - Les Echos - Le Figaro - L'Agefi - 12/12/1997)