Au cours de l’exercice 2000/2001 clos le 31 août, GameLoft a réalisé un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros, contre 0,73 million pour l’exercice précédent. 71 % du chiffre d’affaires prov...

Au cours de l’exercice 2000/2001 clos le 31 août, GameLoft a réalisé un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros, contre 0,73 million pour l’exercice précédent. 71 % du chiffre d’affaires provient de la publicité, e-commerce et revenus de portails partenaires, 11 % de ventes de jeux on line et de gaming zones, 9 % de création de sites et d’hébergement et 9 % de prestations de services. L’exercice 2001/2002 devrait être marqué par la commercialisation de l’offre de GameLoft pour la télévision numérique. Cette activité deviendra dominante pour GameLoft dans les années à venir. Le marché du jeu vidéo a désormais un nouveau support : la télévision numérique. Les abonnés à la télévision numérique peuvent, grâce au câble et au satellite, recevoir des jeux de qualité, à faible coût. Les opérateurs rencontrent une demande importante de la part de leurs abonnés pour ce type de service. La télévision numérique, avec 50 millions de foyers équipés dans le monde, devient un support majeur du jeu vidéo. Face à la demande importante de ce marché, GameLoft a mis au point une offre de jeux destinée aux opérateurs de télévision numérique. Il s’agit d’une chaîne de jeux, dédiée à la famille, couvrant tous les genres du jeu vidéo avec plus de 50 jeux et de grandes licences. Pour garantir à sa chaîne de jeux un niveau de qualité optimal, GameLoft s’est associé avec Hercules (groupe Guillemot) pour fournir aux opérateurs une gamme de matériel et d’accessoires pour décodeurs numériques. La chaîne de jeux de GameLoft, grâce aux adaptateurs Hercules, peut fonctionner sur tous les décodeurs numériques existants. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/09/2001)