Pour retrouver plus simplement un produit parmi une multitude d'autres, le HIIT a mis au point un gant truffé de capteurs qui identifie les contours de l'objet et le signale par des vibrations.

Comment faire pour retrouver plus rapidement un objet parmi une masse de produits ? Il suffit d'enfiler un gant, rétorquent des chercheurs de l'Institute for Information Technology (HIIT) de l'université d'Helsinki. Ils ont mis au point un système qui identifie la cible au sein d'un environnement 3D et alerte l'individu qui le porte par une vibration. Selon les concepteurs, cela permettrait de retrouver plus facilement des produits dans la vie quotidienne, comme dans un supermarché par exemple : le dispositif faciliterait la recherche d'un aliment dans les rayons. En fait, la recherche d’un objet dans une scène complexe du monde réel est difficile car la capacité humaine de reconnaissance des formes est réduite à une série de recherches une par une lorsque les éléments se ressemblent. Si l'on en croit les chercheurs, le gant permettrait de trouver trois fois plus facilement des objets lors de scènes visuelles chargées.

Fonctionnement

En fait, le gant intègre quatre actionneurs vibrotactiles, et un capteur Kinect. Il est connecté au smartphone de l'utilisateur en Bluetooth. Et donc connecté à un serveur. Il fonctionne en utilisant un algorithme de guidage dynamique. C'est-à-dire que le système vibre de plus en plus fort plus il approche de la cible. Et pour la repérer, il se réfère aux indices de forme dont il dispose, préenregistrés dans la base, indiqués par l'utilisateur, et qu'il cherche à trouver via le capteur. Le gant tactile permet non seulement de faciliter l’achat et de le rendre plus rapide mais il aussi de participer à une expérience intuitive dans un centre commercial. Selon les chercheurs, son intérêt est aussi qu'il utilise des composants à faibles coûts.

Gagner du temps

"L'avantage de diriger une main avec des signaux tactiles est que l'utilisateur peut facilement les interpréter en relation avec le champ de vision dans lequel il opère simultanément sa recherche visuelle", explique ainsi Ville Lehtinen, du HIIT. Si l'on en croit les scientifiques, qui du coup ont mené plusieurs études de mise en pratique, auprès de centaines de candidats, les utilisateurs portant le gant allaient constamment plus vite, avec des performances jusqu'à trois fois plus rapide que sans le gant. A terme, le gant pourrait être couplé au GPS d’un téléphone pour guider des piétons dans la bonne direction.