Comment préserver le langage à l'heure où l'image est reine, où tout se précipite? En créant un blog, peut-être, dédié au plaisir des mots, à leur sonorité et à leur sens. C'est l'idée qu'a eu le gardien...

Comment préserver le langage à l'heure où l'image est reine, où tout se précipite? En créant un blog, peut-être, dédié au plaisir des mots, à leur sonorité et à leur sens. C'est l'idée qu'a eu le gardien, Alain Horvilleur, un passionné du Verbe, qui s'est lancé à l'assaut d'Internet, mû par le sentiment "qu'il faut sauver la langue française et que toute pierre, même perdue dans l'immensité de l'édifice, est essentielle". Sa pierre, c'est Le Garde-mots, un blog qui propose, sous la forme d'un dictionnaire numérique et subjectif, de partager ensemble les mots actuels et ceux oubliés.
 
Chaque lundi et vendredi, le gardien des mots donne rendez-vous à ses fidèles pour leur livrer la définition, parfois subjective, d'un mot en rapport "avec l'actualité, la langue française, l'humeur du gardien".

Le gardien des mots, qui a " un Garde-mots comme d'autres ont un garde-manger" vous invite à consulter son dictionnaire subjectif de la langue française. Bonne dégustation!
(cliquez pour agrandir)
Du mot "quorum" à "obsolescence" en passant par "Chambord" et "révolte", tous les thèmes sont abordés. L'explication apportée par le bloggeur est étymologique, scientifique, poétique, et illustrée par des dessins ou des citations.
 
Les internautes qui le souhaitent peuvent ensuite ajouter leur propre interprétation en commentaires. Afin d'éviter les débordements, le gardien précise que les "commentaires des visiteurs sont désormais modérés. Ils apparaissent après vérification par le gardien". Plaisir partagé des mots et liberté d'expression obligent, "seuls les propos inconvenants sont éliminés".
 
Pour se repérer au sein de cette encyclopédie que son auteur appelle "subjective", il est possible de se laisser guider par l'ordre chronologique de publication des définitions, ou de procéder à une recherche par tags ou par ordre alphabétique
(Le Garde-mots de A à Z).
 
L'enjeu du Garde-mots, ce "lieu symbolique où l'on range les mots afin de leur conserver leur fraîcheur"? S'il y en avait un, ce serait, écrit le gardien, "[ajouter] avec d'autres un fil ténu à la toile universelle". A vos plumes!
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 11/05/2007)