%. Dans le cadre de la 12è édition du Salon "Cartes 97", Gemplus a célébré sa milliardième carte téléphonique. Son chiffre d'affaires devrait atteindre pour l'année 3,3 milliards de F (2,3 milliards...

%. Dans le cadre de la 12è édition du Salon "Cartes 97", Gemplus a célébré sa milliardième carte téléphonique. Son chiffre d'affaires devrait atteindre pour l'année 3,3 milliards de F (2,3 milliards l'an passé). L'adoption de cette technologie dans un nombre croissant de pays ainsi que la multiplication des applications devraient contribuer à doper cette industrie dont Gemplus détient 44 % du marché. Selon Marc Lassus, son président, "de 800 000 cartes à puce cette année, le marché mondial devrait atteindre 4 milliards d'ici à l'an 2000" tout en précisant que "l'Europe représente encore 65 % du marché mondial, mais cette part devrait chuter à 38 % d'ici à trois ans. De son côté, le marché nord-américain, qui ne pèse actuellement que 3 % des ventes mondiales, devrait atteindre 12 à 14 % d'ici à l'an 2000". Sur la même période, le marché asiatique devrait passer de 12 à 28 %. Possédant actuellement 13 unités de production dans le monde (7 en Europe, 3 sur le continent américain, 3 en Asie), Gemplus prévoit de créer aux cours des dix-huit prochains mois, deux nouvelles usines. Le chiffre d'affaires des principaux acteurs du marché de la carte à puce est toujours réalisé en grande partie par les télécommunications, suivies par les secteur de la banque et de la finance, d'une large variété d'applications diverses comme la sécurité et le contrôle d'accès ou encore la santé. Marc Lassus précise "la télécarte représente pour nous 1,4 million d'unités par jour, mais la relève vient maintenant des cartes destinées au téléphone mobile, qui représentent déjà 25 % de notre chiffre d'affaires". (Les Echos - 17/10/1997)